Traditions RDC

Les Tribus et Groupes Ethniques de la RDC

Aperçus historiques

Les plus anciennes traces de peuplement au Congo sont associées à un préacheuléen, découvert sur les sites archéologiques de la Mulundwa au Katanga, de Katanda 2 et de Sanga 5 au Kivu. Les galets taillés ou choppers ont un âge estimé à plus de 200 000 ans, sans qu’il soit possible d’être plus précis aujourd’hui. Le territoire de la République démocratique du Congo était anciennement peuplé uniquement par des chasseurs-collecteurs, peut-être en partie ancêtres des peuples pygmées actuels. Entre les traces d’un préacheuléen et l’arrivée des premiers villageois, le Congo sera toujours occupé par des groupes nomades, chasseurs-collecteurs, tailleurs de pierre, de cultures différentes. L’Acheuléen est attesté par de nombreuses découvertes isolées de bifaces et de hachereaux ainsi que par le site de La Kamoa au Katanga. Durant le deuxième millénaire avant J.-C., le nord de l’Afrique équatoriale vit une vague de migrations de populations productrices de nourriture, néolithiques, parlant pour certaines des langues bantoues. Entre –3500 et –2000, une première occupation villageoise dont l’épicentre se trouvait au sud-Cameroun, aboutit à l’installation d’un mode de production néolithique dans le nord et l’ouest de l’Afrique centrale. Au Congo, les premières traces de ces populations se matérialisent vers -2600 par la dite « tradition Imbonga » près de Mbandaka et du lac Tumba, et par la « tradition Ngovo » au bas-Congo à partir de –2300. De l’autre côté du pays, au Kivu, on voit apparaître des villages de la « tradition Urewe ». Ces villages ne sont que l’extension occidentale de communautés productrices de nourriture, métallurgistes, installées surtout en Ouganda, au Rwanda, au Burundi, dans l’ouest du Kenya et de la Tanzanie ; les plus anciennes traces y sont datées de –2600. La métallurgie du fer se développe de manière indépendante à ces installations, les plus anciennes traces se découvrent en Afrique centrale au nord-ouest (sud-Cameroun et zone de Bouar en Centrafrique), et au nord-est (région interlacustre). Au Congo-Kinshasa, le fer n’est pas connu dans la région occupée par la tradition Imbonga ; ce n’est que plus tard vers –2000 que l’on travaillera ce métal (sites de Pikunda et de Munda). Vers la même époque, le bas-Congo connaît ses premières fontes du fer dans le cadre de la tradition Kay Ladio qui suit dans le temps la tradition Ngovo. Au Kivu, dès l’installation des premières communautés villageoises, il est probable que le fer est présent, comme l’attestent les nombreux fours de réduction du fer bien connus au Rwanda et au Burundi. Plus tard, comme l’indiquent des recherches allemandes sur les affluents du fleuve Congo, ces premières populations vont lentement coloniser le coeur de la forêt équatoriale en suivant les axes des cours d’eau de l’aval vers l’amont ; des travaux espagnols dans l’Ituri suggèrent qu’il faut attendre –800 pour rencontrer les premiers villages dans certains secteurs de la forêt.

Ethnies

 

Le peuple congolais est composé de plusieurs tribus 400 ou 450, formant différents groupes. Néanmoins, de nombreuses langues et cultures de petites tribus ont tendance à disparaître au profit de celles des grosses tribus. Parmi les grands groupes ethniques, nous pourrions cités le Pygmée, le Bantou, Le Soudanais, Le Chamite et le Nilotique, qui à leur tour se subdivise en petit groupes ethniques dans ce grand pays, la République Démocratique du Congo. La RDC, est un pays qui regorge de plusieurs tribus, comme cités ci-dessus, on dénombre 400 à 450 tribus, Voici une liste non exhaustive des tribus de la RDC :

Bantous

Petit goupes ethniques : Luba, Ngala, Kongo Ambala, Ambuun, Angba, Babindi, Bangala, Bango, Pende, Bazombe, Bemba, Bembe, Bira, Bowa, Dikidiki, Dzing, Fuliru, Havu, Hunde, Hutu, Iboko, Kanioka, Kaonde, Kuba, Kumu, Kwango, Lengola, Lokele, Lundas, Lupu, Lwalwa, Mbala, Mbole, Mbuza (Budja), Nande, NgoliBangoli, Ngombe, Nkumu, Nyanga, Popoi, Poto, Sango, Shi, Songo, Sukus, Tabwa, Tchokwé, Téké, Tembo, Tetela, Topoke, Ungana, Vira, Wakuti, Yaka, Yakoma, Yanzi, Yeke, Yela, Batsamba, Baholo, Baboma, Yombe, Basakata, Bantomba, Batiene,

Groupe soudanique central :

Ngbandi, Ngbaka, Manvu, Mbunja, Moru-Mangbetu, Zande, Lugbara, Logo, Lendu, Balendru Lendu Nord, Walendu Bindi (Indru, Lendu sud).

Groupe nilotique :

Alur, Kakwa, Bari

Groupe chamite :

Hima-Tutsi

Groupe pygmée :

Mbuti, Twa, Baka, Babinga

Traditions RDC
3 votes, 2.67 avg. rating (58% score)
Banner Ads Post