Accueil Institutions COMPAGNIE THEATRE NATIONAL CONGOLAIS

COMPAGNIE THEATRE NATIONAL CONGOLAIS

par Danny
0 Commentaire

COMPAGNIE THEATRE NATIONAL CONGOLAIS

BREVE PRESENTATION

La Compagnie Théâtre National Congolais est une institution spécialisée du ministère de la Culture et Arts de la RDC créée en 1978 par ordonnance présidentielle numéro 78 – 300 du 6 juillet 1978.

Cette structure est née de la fusion des trois groupes artistiques avec des missions spécifiques pour chacun.

Le Théâtre National fut celui qui donna le ton. Créé en 1969, le théâtre national congolais est né de la volonté du Ministère de la Culture et des Arts de doter le pays d’une institution qui aurait pour mission de créer, diffuser, promouvoir les arts du spectacle; revaloriser les cultures ancestrales en perdition, aux fins de faire de cette structure l’ambassadeur itinérant de la culture congolaise.

En 1974, une autre dimension fut ajoutée à celle existante, le Ballet National et en 1977 la direction des spectacles populaires et l’Orchestre « TANGOYA BAWENDO» qui vont constituer la Compagnie Théâtre National Congolais.

En juillet 1978, celle-ci obtient sa personnalité juridique par l’ordonnance présidentielle portant sa création. A ce stade l’orchestre s’emploie encore à accompagner le Ballet et le Théâtre dans leurs créations.

Dès lors, s’inscrivant comme l’une des plus prestigieuses Compagnie artistique de l’Afrique, la Compagnie Théâtre National Congolais, par ses composantes, a reçu la mission de revaloriser et de diffuser le riche patrimoine de la culture congolaise.

Pour bien accomplir sa mission, la troupe de Théâtre National Congolais a connu l’apport d’une dizaine de metteurs en scène, dont une poignée venue des horizons lointains. Des dizaines de tournées à l’étranger avec un noyau d’artistes bien rodés. A ce jour la troupe a atteint un niveau de prestation théâtrale appréciable d’où sa réputation.

Style.

De la forme du théâtre africain à celle dite contemporaine en passant par des expressions dramatiques de recherche, cette institution culturelle s’est assurée une certaine maitrise de toutes les facettes de cet art ; d’où ces prestations appréciables.

Créations

La troupe de Théâtre connaitra son apogée avec les pièces de théâtre « Mundele Ndombe» (1971), « la secrétaire particulière» (1976), « Ngombe» (1985), « procès à makala» (1979), « Barrabas» (2001), et tout récemment « la tragédie du roi Christophe» d’Aimé Césaire (2012), sans compter plusieurs autres pièces de qualité. Elle compte aujourd’hui près d’une centaine des pièces jouées.

Tournées.

Avec ses meilleurs pièces, la troupe de théâtre a effectué des voyages à l’étranger et défendu l’art- du spectacle congolais sur plusieurs scènes:

Nigéria (1977), Allemagne(1979), Rwanda (1984 et 1988),

Belgique(1987), France(1987), Niger(2005), CongoBrazza(2005).

Mérites.          

  • Diplôme d’excellence avec la pièce« Barrabas» (2002
  • Diplôme d’honneur de mérite des arts et des lettres par le ministère de la culture et des arts.

LE BALLET NATIONAL DE LA RDC

Créé en 1974, la troupe du Ballet National de la ROC est très vite devenue la coqueluche des ballets africains grâce à ses spectacles qui dévoilent les profondeurs et les intimités de l’Afrique noire. Cette troupe a une longue expérience de la scène et s’emploie à œuvrer pour la diversité des cultures. C’est pourquoi, aujourd’hui le Ballet

National de la ROC est considéré comme l’ambassadeur non seulement de la culture congolaise, mais aussi et surtout de l’Afrique sur des scènes étrangères où elle est applaudie.

Style

Son originalité dès le départ, s’est manifestée par l’innovation dans le style des ballets africains en introduisant la dimension de danse-théâtre. Ses spectacles utilisent la musique, la danse et l’expression dramatique comme technique pour raconter une histoire; celle-ci étant puisée dans le patrimoine de la tradition orale séculaire et des faits sociaux marquant le vécu quotidien. Le Ballet National a réalisé des spectacles aussi bien traditionnels que contemporains qui ont fait la réputation culturelle de la ROC parmi lesquels nous citons:

Lianja(1975)- nkenge (1980) – Elima ngando(1983) -‘

Rythmes et danses du Congo(1986) – Oiplomatie(2005)-,

Kayiba(2008) – Ounia, En remontant le fleuve Congo

(version2) et Cocktail énergie en 2011.

Tournées.

Le Théâtre et le Ballet National de la ROC ont sillonné le monde grâce à leurs spectacles aux qualités artistiques indéniables. Ainsi donc, le Ballet National a été ovationné dans plusieurs villes du monde:

  • Lagos au Nigéria (1977),
  • Koweït (1977),
  • Agadir au Maroc (1977),
  • Tunis en Tunisie (1977),
  • URSS à Moscou (1980),
  • USA (1981),
  • France (1982),
  • Suisse (1982),
  • Israël (1983),
  • Rwanda et Burundi(1984),
  • Japon (1984),
  • Angola (1986),
  • Sénégal (1988),
  • Kenya (1991),
  • Vienne-Autriche (1992);
  • Congo-Brazzaville (1997,2001 et 2011),
  • Lisbonne au Portugal (1998),
  • Tripoli en Lybie (19998 et 2001),
  • Niamey au Niger (2005),
  • Alger (2009),
  • Dakar au Sénégal (2011),

Chine en (2013), Nice en France (2013); » Caire en Egypte(2016). Bien d’autres participations à des événements locaux lui valent une réputation sur le plan de la représentation scénique au pays.

Mérites

  • Chine en (2013),
  • Nice en France (2013);
  • Caire en Egypte(2016).

Bien d’autres participations à des événements locaux lui valent une réputation sur le plan de la représentation scénique au pays.

Contact mail

ctnc2002@yahoo.fr

fredngatshi@gmail.com

 

Commenter

UA-51986614-1