Accueil 1 Rentrée littéraire de Kinshasa 2021 : « Je suis fière de rencontrer toutes les souches de l’intellectuel congolais à cet événement d’envergure littéraire » (Pascaline Muswamba)

Rentrée littéraire de Kinshasa 2021 : « Je suis fière de rencontrer toutes les souches de l’intellectuel congolais à cet événement d’envergure littéraire » (Pascaline Muswamba)

par Danny
0 Commentaire 149 vues

La 5e édition de la Rentrée Littéraire de Kinshasa, organisée par la Délégation Wallonie-Bruxelles, a été une activité culturelle de haute facture qui a réunit durant trois jours, à la place des artistes (Victoire), tous les acteurs du secteur littéraire de la capitale congolaise, notamment éditeurs, écrivains, penseurs, diffuseurs, distributeurs, bouquinistes, étudiants, élèves, passionnés de belles lettres et tant d’autres.

Les projecteurs de la rédaction de culturecongo.com ont été braqués sur la personne de Mme Pascaline Muswamba wa Kabuya, une mécène de la culture et habituée de la littérature congolaise qui, lors de son passage à cette 5e édition de la Rentrée Littéraire de Kinshasa, s’est dit fière de rencontrer toutes les souches du secteur de la littérature congolaise, en guise de son combat de soutenir des écrivains et leurs œuvres, des savants, bref tous ceux qui excellent dans ledit secteur.

« Je suis fière de rencontrer toutes les souches de l’intellectuel congolais à cet événement d’envergure littéraire. Et c’est toujours ma démarche de soutenir les écrivains et leurs œuvres, des savants et tous ceux qui excellent dans le secteur du livre dans le pays », a-t-elle déclaré au micro de culturecongo.com.

Par ailleurs, elle a indiqué que son travail consiste à mettre des gens à l’honneur. C’est donc une fierté extrême, pour elle, de palper du doigt tous les stands d’exposition des livres qui prouvent à suffisance que l’intellectuel congolais est à l’œuvre. Et surtout de voir les étudiants et élèves y prendre part qui, selon elle, estime que c’est une avancée considérable pour l’émergence de la littérature congolaise.

Comment apprécie-t-elle le travail d’un écrivain ?

Pour elle, le travail d’un écrivain est tout un art qui consiste à écrire et de pouvoir changer tout ce qui est de l’oralité en écriture. D’emblée les congolais excellent dans ce domaine de manière extraordinaire.

Écrire en langue française, souligne-t-elle, n’est pas quelque chose d’évident du fait qu’elle n’est pas leur langue maternelle mais elle s’y adaptent parfaitement bien.

Qui est Madame Pascaline Muswamba ?

Native de Kinshasa (RD-Congo), Pascaline Muswamba wa Kabuya réside en Belgique. Elle est présidente fondatrice de la Fondation Nodeka (Noël de Blanchard Kabuya), en même temps, elle est mécène du secteur de la culture et de la littérature ainsi qu’une activiste pro-démocratie.

Durant 3 jours, soit du vendredi 29 octobre au 31 octobre 2021, la 5e édition de la Rentrée Littéraire de Kinshasa a mit en lumière un grand marché du livre au cœur de la capitale congolaise, plus précisément à la place des artistes (Victoire) au quartier Matonge à Kalamu. Plusieurs activités littéraires ont été au rendez-vous, notamment conférence, vernissage, ateliers, musique, slam et performances artistiques.

Masand Mafuta

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1