Papy Ebotani Artistes, Danseurs et chorégraphes

Papy vit entre Kisangani et Kinshasa (République démocratique du Congo) et est artiste associé des Studios Kabako.

Il commence par la musique et le rap avec différents groupes de Kinshasa, avant de se tourner vers la danse au sein de la compagnie de Jean-Marie Musungayi, Diba danse.
Interprète pour Faustin Linyekula et artiste associé des Studios Kabako, il danse dans les créations de la compagnie : Spectacularly Empty (2001), Triptyque sans titre (2002), Spectacularly Empty II (2003), Radio Okapi (2003-04), Le Festival des mensonges (2005-06), The Dialogue Series: iii. Dinozord (2006), more more more… future (2009) et Drums and Digging (2013) de Faustin Linyekula et Le Sentier de Madrice Imbujo (2003).
Il s’’est formé et a suivi des ateliers auprès de différents danseurs et chorégraphes : Céline Bacqué, Toufik Oudhriri Idrissi, Hanna Hedman, Sylvain Prunenec, Pep Ramis, Meg Stuart, Foofwa d’immobilité ou Boyzie Cekwana. Papy a également été invité à participer en décembre 2002 à une résidence de création à Douala dans le cadre du projet Scénographies urbaines, une invitation renouvelée à Kinshasa en décembre 2006 dans le cadre de la troisième édition des Scénographies Urbaines et en 2012 à Dakar.

Na tempo (2004), un solo de 17 minutes, présenté à Kinshasa, mais aussi à Paris (Fondation Cartier), Berlin (festival Tanz im August), en Belgique (Yambi festival), à Caen (Danse d’ailleurs) et à la Réunion est sa première création. Ce solo a été montré en 2009 au Brésil (Rio de Janeiro, Salvador, Niteroi, Belo Horizonte, Florianopolis) et à Londres (Dance Umbrella). En 2005, Papy signe avec Djodjo Kazadi, également danseur des Studios Kabako, un duo Ya biso (Pour nous), présenté à Kinshasa, Berlin, Paris, Bamako, Berne et Mons. Parcours pour un danseur et dix figurants, toujours recrutés localement, Parlement debout (2007), a été présenté à Kinshasa (janvier 2007), Brazzaville (avril 2007), Bruxelles (octobre 2007), La Réunion (juin 2008), Salzburg (juillet 2008) et au Brésil (octobre 2009).
Engundele, un quatuor (2009), est sa quatrième pièce, coproduite par et présentée à la Biennale de Charleroi Danse 2009, ainsi qu’à la Biennale Danse l’Afrique Danse de Bamako.

Engundelpapybd

En septembre 2010, Papy a été accueilli en résidence au Potager du roi / Versailles à Vélizy dans le cadre du programme « Les Indépendances » résidence au cours de laquelle il a collaboré avec le metteur en scène français Yves-Noël Genod.
En 2011, il a suivi une résidence pédagogique de deux mois au Centre National de la Danse en France.
L’année suivante, il créé avec le kenyan Kebaya Moturi Jogging Kilometers, présenté en première au festival Connexion Kin en juin.
Papy a donné de nombreux ateliers au Brésil, à Bruxelles, Londres, Los Angeles et la Réunion… et enseigne régulièrement au Congo (Kinshasa et Kisangani) et au Rwanda.
Depuis plusieurs années, Papy développe des projets pour des lieux non-théâtraux : sa dernière création, Fanfare funérailles, a investi plusieurs rues et quartiers de Kisangani et Kinshasa (Connexion Kin 2015), mais aussi de Kigali (Rwanda), Bujumbura (Burundi) ou Sharjah (EAU) ou Paris à la Fondation Cartier.

Partager cet article
error0
Papy Ebotani
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)
Banner Ads Post

Laisser un commentaire