Un film « je ne suis pas à vendre » Actualités, Cinéma

Un film « je ne suis pas à vendre » diffusé à Mwene Ditu

L’ASBL Action pour le développement intégral en milieu rural (ADIMIR), en collaboration avec la Fondation Kaweej (FKA), vient de lancer sur le marché cinématographique un long métrage de 8 épisodes de 30 minutes chacun, intitulé « je ne suis pas à vendre », avec l’appui financier de l’ONG Open society initiative for southern africa (OSISA).

Cette œuvre cinématographique interpelle la société dans le cadre de la lutte contre l’exploitation de la jeune fille en cas de mariage où des familles s’adonnent dans bien de cas à la dot facture et non symbolique comme jadis.

Le directeur artistique Charles Emmanuel Tshibanda souligne que la diffusion de ce film protège les jeunes filles contre toutes les formes de chantage autour de la dot. La projection de ce film  provoque un grand débat chez les jeunes  après chaque épisode

Un film « je ne suis pas à vendre »
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)
Banner Ads Post

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :