Accueil 1 Kinshasa : La Performance « Bombé, bombe ya Lobi » s’achève en grande pompe dans les rues de Ngaliema

Kinshasa : La Performance « Bombé, bombe ya Lobi » s’achève en grande pompe dans les rues de Ngaliema

par Danny
0 Commentaire 168 vues

Tout commence bien, qui finit, dit-on ! Le cinquième et dernier numéro de la performance artistique « Bombé, bombe ya Lobi » s’est clôturée avec la grande satisfaction du public, vendredi 31 décembre 2021, dans les rues de Binza Pompage, dans la commune de Ngaliema.

Comme à l’accoutumée, les artistes performeurs se sont servis de leur corps pour démontrer noir sur blanc les méfaits de cette drogue communément appelée « Bombé » qui, malgré l’implication du gouvernement pour son interdiction formelle, ne cesse d’être consommée par des jeunes récidivistes dans certains recoins de la capitale congolaise. Ils ont, par des moyens pédagogiques, invité des jeunes à prendre des précautions pour éviter ce stupéfiant très nuisible à la santé de l’homme.

Cette performance brûlante, chaleureuse et émouvante a été saluée avec dextérité par la population de Pompage qui, pour une première d’assister à une telle activité, a du reste assimilé le message sensibilisateur véhiculé par les arrustes performeurs qui ne sont autres que Negue Fly Nsau (artiste pluridisciplinaire), Eibi Armel (danseur contemporain et chorégraphe), Farley Ngabu (musicien), et Paiam Kitoko (comédien).

Étant l’initiative portée par le collectif Likita’ntoki, la performance « Bombé, bombe ya Lobi » s’est organisée dans 5 différents sites à Kinshasa, notamment N’djili (Place Sainte Thérèse), Kalamu/Kasa-vubu (Place des artistes), Lingwala/Barumbu (Place des Huileries), Kitambo (Camp Luka) et Ngaliema (Place Pompage).

Pour rappel, Le projet itinérant « Bombé, bombe ya Lobi » est un concept de création d’un spectacle artistique de sensibilisation, conscientisation, dénonciation, interpellation contre ce phénomène de consommation de la drogue Bombé qui est une drogue faite à base de la substance chimique (Catalyseur) extrait du tuyau d’échappement automobile et de mélange de beaucoup d’autres produits.

Il découle des réactions spontanées et instantanées aux consommateurs, du genre dormir debout, un déséquilibre, manque d’appétit et démangeaisons chronique, perte de mémoire, overdose, plusieurs maladies, des morts prématurées et tant d’autres.

Masand Mafuta

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1