Accueil 1 La septième édition du Festival International de Cinéma de Kinshasa (FICKIN) annoncée du 10 au 14 novembre prochain à Kinshasa.

La septième édition du Festival International de Cinéma de Kinshasa (FICKIN) annoncée du 10 au 14 novembre prochain à Kinshasa.

par Danny
0 Commentaire 63 vues

C’est au cours d’un point de presse organisé jeudi 08 octobre dans l’enceinte de l’Académie des Beaux-Arts que le comité d’organisation a confirmé la tenue de la septième édition du Festival International de Cinéma de Kinshasa (FICKIN) qui se déroulera du 10 au 14 novembre prochain à l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa.

Parainné conjointement par Monsieur Henri Kalama AKULEZ, Directeur General de l’Académie des Beaux-Arts et Monsieur Jean-Claude EALE, CEO de l’agence de communication CMCT, les assises de cette septième édition seront axées sur les projections en salle et en plein air des films documentaires, de fictions, d’actions et d’animations. Aussi, des expositions, conférences débats MasterCard Class ainsi que une série de concerts.

Autour du thème choisi pour cette année « L’art au centre du développement », FICKIN va initier un colloque avec les artistes de différentes disciplines artistiques en vue de réfléchir ensemble et de démontrer l’importance des arts et des artistes dans le processus du développement de ce secteur. Quant à ce, un memo sera déposé aux politiques et décideurs dudit secteur.

A titre indicatif, particulièrement aux éditions précédentes, le comité de sélection a épinglé 99 films sur 321 films enregistrés. En guise d’illustrations, 76 films fictions ( 60 longs métrages et 16 courts métrages), 20 films documentaires (9 longs metages et 11 courts métrages), 3 films d’animations (courts métrages). Du côté national, 16 films de Kinshasa, 3 films de Goma et 1 film de Kisangani.

Signalons par ailleurs que 47 pays participeront à la 7ème édition de FICKIN à l’instar du Nigeria, Kenya, Ouganda, Égypte, Brésil, Chili, Mexique, Japon, Inde, Quatar, Israel, Russie et bien d’autres.

FICKIN 2020 etant un cadre de rencontre, de partage et d’opportunités offrira un espace d’exposition aux photographes kinois qui partageront leur savoir-faire avec les festivaliers.

Reekardo Mahina/Culture Congo

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1