Accueil 1 L’association Idéal pour la jeunesse « Idéal J » œuvre dans le vertu de rendre possible l’éveil de conscience des jeunes

L’association Idéal pour la jeunesse « Idéal J » œuvre dans le vertu de rendre possible l’éveil de conscience des jeunes

par Danny
0 Commentaire 616 vues

L’association Idéal pour la jeunesse « Idéal J » est une organisation non gouvernementale ayant vu le jour de suite aux multiples questions longtemps restées sans réponse sur tous les maux de société entre autre : politique, social, culture, économique et juridique qui rongent et entravent le décollage de la RD-Congo de manière à garantir un avenir d’espoir aux générations futures et présentes.

De manière collégiale, la structure Idéal J a été mise en place afin de stimuler l’éveil de conscience à l’endroit des jeunes de par la mise en application d’un cadre des réflexions sur des projets à impact visible à l’intention de la jeunesse dans toute sa diversité. Aussi, un autre défi axé sur un cadre de critique et propositions sur les problématiques diverses visant la quiétude et stabilité générale de la société.

En descriptive, l’association s’inscrit également à percer, approcher plus le centre des problèmes pour en découvrir les vraies causes. Ensuite, étudier comment aider par l’emploi des mécanismes pratiques et susceptibles de booster un changement à court et long terme. Enfin, il a été décidé de choisir le mobilisme en vue de se démarquer de ceux qui voient passivement mais n’agissent point activement.

« Nous nous appliquons tant qu’il nous est possible de pouvoir centrer nos énergies, idées aux profits de nos semblables jeunes. L’objectif est d’arriver à reconstruire une société meilleure que celle de nos jours » a fait savoir le président de la structure.

Aperçu historique de l’ONG Idéal J

Tout est parti pour l’infini le 02 décembre 2019, bien avant il existait une structure qui, par la suite, a accouché à « Idéal J ».

A noter que ce sont les mêmes membres de la première heure ayant travaillé sur les projets « Idéal J » dans le rang de ces membres, on note : Laurent KADAKALA, Daniel KWEREKWA, Divin MUBEMBE, Joël Osaka, Samuel KALALA, Dodi Mboyi.

Les membres cités ci-haut ont constitué la première équipe de la structure ayant succéder à la création de la grande structure « Idéal J ». Ce passage a eu comme objet l’extension large de ladite structure pour enfin défendre et exécuter une vision grandiose faisant appel aux publics sans discrimination aucune.

Par la suite, le travail a été exactement de relancer tout à zéro en vue d’aboutir à une nouvelle formule. Dans cette démarche, la recomposition de l’équipe à intégrer des nouvelles personnes désireuses de participer activement à la naissance d’une organisation non gouvernementale des jeunes ayant pour credo le changement illustré par sa devise célèbre « Il n’existera pas de civilisation qui se fera sans nous », une façon de s’approprier dès maintenant une mission visant une meilleure intégration de celle-ci dans la société mais à la différence une société bâtie à l’image d’un nouveau citoyen.

Le thème qui oriente l’organisation dans ces actions et motive ses membres à s’appliquer pour la réalisation de sa vision au quotidien est donc « Il est déjà tard, alors il nous faut agir avant qu’il ne soit trop tard ». Ce leitmotiv explique dans le temps et dans l’espace l’engagement de la jeunesse maintenant pour lendemain et surlendemain meilleur.

La nouvelle équipe réalisatrice de ce qui est aujourd’hui Idéal J, organisation non gouvernementale, bien structuré par la dotation d’un statut, règlement d’ordre intérieur et à ce jour les travaux sont tournés sur l’élaboration d’un nouveau statut pour avoir une personnalité juridique conformément à la législation nationale.

Voici les membres qui sont venus renforcer l’équipe ayant bossé durement su ce qui est devenu cette grande structure organisée : Rabbi Laurent KADAKALA INITIATEUR, Gaius TSHIBANGU, Joël OSAKA, Samuel KALALA, Divin MUBEMBE, Dodi MBAYI, Josué FATAKI, Jucel KISHI, Ézéchiel KABONGO, Moïse BONTEE, Bavon BAVURHE, Emmanuel MPOLO. A préciser que certaines personnes ont rejoint la liste en raison de leur participation salvatrice dans la concrétisation effective à l’instar de : NATHAN ZENG, ANDY MALOBA, JOYCE BIDUAYA et ils sont passés de sympathisants aux membres co-fondateurs du bateau Idéal J.

Le comité directeur tient à remercier quelques personnes remarquables qui sont les premiers recrues de l’organisation qui se sont attachés pour faire de cette mission la leur, sa réussite leur objectif également, on note : EXAUCÉ DISU, EXAUCÉ MAYALA, AMANI MUKOKO, DAVID MUKOKO, DAVID KABEYA, DANIEL KASONGO, BEN MUHIGIRWA et bien d’autres. Jour après jour l’organisation s’élargit, donc le nombre est en perpétuelle croissance.

A l’interne, un comité exécutif s’occupe de la gestion quotidienne, la réalisation de sa vision afin d’atteindre les objectifs qu’il assigne. Ledit comité est composé d’un président, secrétaire général et départements. Il s’en suit l’organe du collège de fondateurs dont la mission est spécifiquement centrée sur la bonne marche de l’organisation.

Et puis, l’Assemblée générale traite les questions importantes et organise de grands événements….
Le règlement d’ordre intérieur le détermine expressis verbis.

En définitive, pour l’accomplissement de sa vision qui repose entièrement sur l’emploi des mécanismes capables de contribuer efficacement pour transformer les jeunes d’aujourd’hui pour une société mieux demain, « IDEAL J » entend travailler sur l’organisation de petites conférences traitant des sujets sous le grand thème « Il est déjà tard, alors il nous faut agir avant qu’il ne soit trop tard ». C’est donc un cadre mettant en exergue les valeurs pour la construction d’une république des valeurs.

Masand Mafuta/Culture Congo

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1