Accueil 1 Mali : S.Konde parmi les formateurs de l’atelier de femmes marionnettistes à Bamako

Mali : S.Konde parmi les formateurs de l’atelier de femmes marionnettistes à Bamako

par Danny
0 Commentaire 200 vues

Le représentant de l’Union internationale de la marionnette (UNIMA/RDC), S.Konde séjourne présentement à Bamako (Mali), pour la clôture de l’atelier des femmes marionnettistes, projet initié par la Compagnie Nama du Mali, piloté par son directeur Yacouba Magassouba.

Le choix porté sur l’artiste congolais et directeur technique de la Cie Théâtre de Marconte est de partager son expérience avec les femmes qui, venues de pays de l’Afrique de l’ouest, participent à cet atelier de formation, basé sur l’apprentissage des techniques de l’art de la marionnette, depuis le 16 août dernier dans la capitale malienne.

« Je suis très heureux de rencontrer des femmes West africaines, hyper engagées, créatrices par leur assiduité dans l’apprentissage et on lit dans leurs yeux, le souci de devenir des femmes marionnettistes », a confié S.Konde à la rédaction de culturecongo.com, depuis Bamako, ville dans laquelle il séjourne.

Pour ce faire, cet atelier est focalisé sur deux axes, primo, réaliser les marionnettes de petits formats avec des matériaux à recycler et, secundo, des marionnettes habitables réalisées avec les recyclages.

« Nous sommes à notre premier étape qui est la réalisation de marionnettes à table avec des choses de récupération, manipulation, écriture des textes qui peuvent être joués avec les marionnettes et comment elles peuvent les mettre sur scène », a-t-il poursuivi.

Il est pertinent de souligner que 14 femmes prennent part à cet atelier à l’instar de : Adam Ouane/Mopti (Mali), Assistan Diallo/Bamako (Mali), DOGBE Akossiwa Kafui/Togo, Hawoye Konaté/Djénné (Mali), Madjodjo Ouattara/Côte d’Ivoire, Jacqueline Romandouno/Conakry (Guinée), Mamou Diallo/Bamako (Mali), Marie-Louise Kalivogui/Conakry (Guinée), Sabatou Diarra/Bobo-dsso (Burkina Faso), Tenin Bocoum/Mopti (Mali), Sanfo Adja Mariam/Burkina Faso, Saidatou Nafissatou Konaté/Bamako (Mali) et Kadidiattou Touré/Mopti (Mali).

Outre, cet atelier de formation est organisé pour une durée de 2 ans. Comptant de cette année, il s’organise pour une échéance de 3 mois. Étant l’avant dernier formateur, l’artiste congolais a entamé la formation depuis le 01 octobre et la fin est prévue pour le 21 octobre 2021. Et il tient de préciser que cet atelier de formation des femmes marionnettistes prendra fin le 23 novembre 2021.

« Bravo à la compagnie Nama pour un bon projet qui profite pour la pérennisation de l’art de la Marionnette en Afrique de l’ouest et qui attire les formateurs de partout pour partager leurs expériences et je salue mes collègues qui sont passés bien avant moi pour le travail rendu », a-t-il conclu.

Masand Mafuta

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1