Accueil 1 Marionnettes à table : La Compagnie Théâtre Marconte lance un nouveau spectacle « Kuakidjika wa mukulakaja »

Marionnettes à table : La Compagnie Théâtre Marconte lance un nouveau spectacle « Kuakidjika wa mukulakaja »

par Danny
0 Commentaire 163 vues

Autour d’une forte équipe réunie dans la résidence de création depuis le 11 avril, la Compagnie Théâtre de Marconte sort de son silence pour présenter le travail assidu de plus d’un mois de création ayant abouti à la matérialisation du spectacle « Kuakidjila wa Mukulakaja ».

Ce spectacle des marionnettes à table qui est un texte écrit pas Sunda MASAMPU NGONDE dit S.Konde, est une école des souvenirs. Kuakidjila wa Mukulakaja, de langue Luba, voulant dire « L’hospitalité d’une vieille, vient nous parler de la générosité léguée par nos ancêtres, la spiritualité, l’école de la sagesse autour du feu, l’identité et l’unité africaine ainsi que le lien avec nos ancêtres (les morts gentils), eux qui nous préservent toujours du mal.

Se confiant à votre rédaction, l’artiste S.Konde n’a pas manqué de préciser : « La compagnie Théâtre de Marconte crée des nouveaux spectacles après 4 ou 5 ans, c’est ça la décision de notre structure en raison de promouvoir et laisser le temps que la population de bien consommer l’œuvre et d’éviter de faire les choses par besoin d’argent mais plutôt communiquer une pense pure et sainte ».

Pour cette fois, « il y’a une exception ce n’est plus 4 ou 5 ans. Après la création du spectacle Mbomb’wa ba Long crée en 2019, la CTM s’est lancé sur ce nouveau projet de la nouvelle pièce (Kuakidjila wa Mukulakaja) dont l’idée avait commencé lors d’un atelier animé au Mali/Bamako avec les femmes de l’Afrique de l’ouest, un bon projet que j’apprécie beaucoup mis en place par la compagnie Nama.. » avant d’ajouter que, malgré que le temps de création semble toujours prendre plus que l’on ne peut s’accorder, seule la détermination et l’amour peut pousser à y arriver.

En descriptive, la technique de la fabrication des marionnettes est passée par du papier mâché, bois, céramique, feraille, sculpture, couture et tant d’autres.

Au coeur de cette création, plusieurs parties y ont pris part notamment des comédiens (Nadine Mbombo, Shardy Masamuna et S.Konde), le metteur en scène (Don Dieugue NANKAKA assisté par S.Konde), la régie lumière et son de Mavie Wenzi, le costume D’Eliezer Nvutu, la musique de Kingunzi AbelStany, les instrumentistes Stany et Renedy, l’accessoiriste Kelvin Dikoke, le décor de S.Konde et Shardy Masamuna, la photographie D’Emmanuel Tenda, la peinture de Bigart Kakomo, l’infographisme de Bob Lelo, la communication de Masand Mafuta, la production de la CTM, alors que S.Konde, Kelvin Dikoke, Renedy, Roger Mamfula, Eliezer Mvutu, Nadine Mbombo et Shatdy ont été à la conception des marionnettes…

Notons donc que cette création, au bout de la résidence, sera présentée en extrait le 27 mai lors du premier forum international qui sera organisé par l’Unima RDC avec la CTM à l’Institut Français de Kinshasa, alors que la sortie officielle de cette pièce interviendra au mois de juin prochain.

Alexis KANT

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1