Accueil Actualités Pour avoir plagié le film « Congo ! Le silence des crimes oubliés » : Thierry Michel attendu au Tripaix de la Gombe le 10 mai prochain

Dans un point de presse tenu, le vendredi 6 mai à Kinshasa, le réalisateur congolais du film « Congo ! Le silence des crimes oubliés », Gilbert Balufu a fait savoir que son film a été plagié par le réalisateur Belge, Thierry Michel. Une allégation qu’il assume et déclare l’avoir constatée lors de la projection publique de « l’empire du silence » (film de Thierry Michel accusé de plagiat), en novembre dernier dans la salle de spectacle du Palais du peuple.

En effet, Gilbert Balufu signale avoir décelé de ce film du réalisateur Belge 80 éléments de comparaison.

Convaincu d’avoir subi du Belge « le viol de l’imaginaire », Gilbert Balufu a choisi la voie de la justice pour les départager. Une décision qui arrive après maintes tentatives en vain de vouloir régler cette affaire à l’amiable.

Puis qu’à en croire le réalisateur Congolais, après avoir constaté des indices sérieux du plagiat de son œuvre, il avait demandé à Thierry Michel la copie de son film pour une séance de comparaison, mais le Belge avait répondu par des menaces.

Pour ce qui est des éléments décelés lors du visionnement de « l’empire du silence », lesquels attestent que ce dernier est un plagiat de « Congo ! Le silence des crimes oubliés », Gilbert Balufu en a retenu 80.

L’homme a eu à reconnaitre certains de ses textes narratifs, de ses images, et synopsis. Il note entre autres, l’image montrant un enfant sur un « Tshukudu », le filmage de la cathédrale de Bukavu, etc.

En outre, le réalisateur congolais s’interroge sur le rapprochement du titre de son film et celui de Thierry Michel. Il étale le mot « silence » qui se retrouve aussi dans le titre du film du réalisateur Belge, puis explique que l’empire du silence a un lien direct avec le Congo, car il s’agit là d’un ancien surnom du Congo Belge qui fut le théâtre des crimes à répétition.

Pour sa part Balufu Bakupa Kanyinda, producteur du film « Congo ! Le silence des crimes oubliés », met en exergue certains faits qu’il considère comme des indices attestant kla culpabilité de Thierry Michel.

Il témoigne que ce dernier ayant vu le film du réalisateur congolais au FESPACO 2017, les avait félicité et s’était déclaré impressionné par le traitement du sujet. Plus tard en 2019 à Ouagadougou, à l’occasion du cinquantenaire du FESPACO, Thierry Michel avait demandé à Gilbert Balufu de lui envoyer le lien de son film afin de le revisionner.

C’est en était pas fini, puisqu’en février 2020 à Kinshasa cette fois-là, Gilbert Balufu avait remis une copie de son film à Thierry Michel, après demande de ce dernier désireux de visionner ce film en privé.

Par ailleurs, signalons que dans la plainte déposée contre Thierry Michel, deux faits lui sont reprochés notamment : avoir frauduleusement porté atteinte en connaissance de cause aux droits d’auteurs de l’œuvre cinématographique en la reproduisant et en l’imitant sans autorisation de son auteur, et aussi avoir détenu et importé une œuvre cinématographique contrefait en connaissance de cause et dans un but commercial.

Balka Josh

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1