Accueil 1 Parution du livre « Voyage au pays de mes rêves » : Tony Mandi retrace certaines réalités du vécu quotidien de la ville de Kinshasa

Parution du livre « Voyage au pays de mes rêves » : Tony Mandi retrace certaines réalités du vécu quotidien de la ville de Kinshasa

par Danny
0 Commentaire 250 vues

La Bibliothèque du centre Wallonie-Bruxelles a servi de cadre, ce samedi 12 décembre 2021, à la présentation officielle de l’ouvrage « Voyage au pays de mes rêves », livre écrit par Tony Mandi, à Kinshasa (RD-Congo).

Dans la brève présentation de ce roman de 329 pages publié aux Éditions « Ma plume aiguisée », Christian Gombo, écrivain congolais de haute facture, explique que ce livre est une histoire d’aventures et de découvertes. Le tout se passe dans la tête de l’auteur qui a cherché et choisi une voix pour faire revivre certaines séquences des réalités du vécu quotidien de la ville de Kinshasa, dans la démarche de son œuvre afin de s’affirmer comme étant un écrivain congolais de souche.

« Et cette voix qui nous parle, qui nous raconte, qui nous fait vivre Kinshasa, ville brillante tatouée de tout de rêve et de dramaturgie. Oui, cette voix qui nous donne une photographie de la ville de Kinshasa, le matin, le soir, à midi, tard dans la nuit, tôt le matin, à différents lieux, cette voix n’est rien d’autre que celle de Cédric Kanza (ndlr personnage principal) qui est d’une congolité certaine, et qui a opté pour la nationalité congolaise de manière exclusive alors qu’il n’a jamais mis les pieds à Kinshasa », a-t-il prononcé au moment de la recension du livre.

Dans le même fil d’idée, il a révélé un aspect de complicité et de radieuse intimité entre Cédric et l’auteur. En 18 temps, Cédric fait battre le coeur des lecteurs pour son Kinshasa qu’il découvre à peine et en 18 parties, que compte le livre, Cédric plonge également les lecteurs dans les réalités de Kin Label, ultime de dramaturgie avec une facilité hors norme.

Dans sa prise de parole, Tony Mandi, auteur du livre, retrace les temps forts de réalités de la ville de Kinshasa que de nombreuses personnes les perçoivent aujourd’hui d’un côté négatif pour présenter de la plus belle manière cette grande ville. Outre, il a, à travers son ouvrage, trouvé juste un prétexte pour mettre en lumière toutes les situations vraies de Kinshasa que beaucoup de personnes ignorent, non pas dans un mouvement de jugement et d’appréhension, mais plutôt dans le but de présenter sommairement les faits réels qu’il a personnellement expérimentés, et les gens faisant partie de son environnement direct.

« Ce livre me plonge dans les réalités de Kinshasa d’aujourd’hui que nombreuses personnes les voient de manière négative. Je me suis rendu compte que les gens qui vivent à Kinshasa, soit ils sont aveugles, soit ils ont la mauvaise foi, pour se rendre compte de tout ce qui se passe réellement à Kinshasa. Moi, j’avais envie, à travers ce livre, trouver un prétexte pour mettre en lumière, justement toutes ces situations-là, non pas dans un mouvement de jugement ou d’appréhension, mais plutôt dans le but de présenter comme ça dès situations vraies de la ville. La plupart d’entre elles sont des choses que j’ai personnellement expérimentées, même des personnes de mon environnement direct », a-t-il précisé dans son speech.

C’était également un moyen idoine, pour lui, de remettre en perspective un bon nombre de thématiques (sexualité, femme, boisson, social, culture, politique…) qu’il a le sentiment que l’on n’a jamais obtenu gain de cause ou des réponses adéquates. Plus concret, en abordant l’intitulé de son ouvrage, il a évoqué certains indicateurs de développement que présente la ville de Kinshasa et que l’on ne trouvera nulle part , dans certains coins avec une forte démographie comme le district de Tshangu, pour des opportunités fructifiantes d’en tirer profit.

Il faut le souligner que M. Richard Ali, responsable de la Bibliothèque du CWB et secrétaire des « Écrivains du Congo ASBL » a eu l’honneur de porter aux fonts baptismaux, l’ouvrage « Voyage au pays de mes rêves » de Tony Mandi, tout en projetant de bons augures à ce dernier qu’il touche toutes les souches de la population pour en découvrir son contenu intéressant et indispensable.

Tony Mandi, entre Kinshasa et Chypre

Guillaume Jean-Pierre Tony Apanda Mandi est un écrivain congolais qui vit depuis un moment entre la RDC et Chypre. Il est communicateur de formation et de profession, il poursuit actuellement des recherches dans le domaine d’iconographie traditionnelle congolaise.

Il est auteur de plusieurs publications dont le recueil de poésie « Chanter la vie », paru aux éditions Edilivre, en mars 2020, l’essai socioéconomique « De l’autre côté du miroir sans tain », paru en juillet 2020 aux éditions Ma Plume Aiguisée, et le roman « Engrenage », mari en 2021 aux éditions Ma Plume Aiguisée.

La lecture étant la nourriture de l’esprit, ne tardez surtout pas de vous procurer le roman titré « Voyage au pays de mes rêves » de Tony Mandi qui est disponible dans tous les points de vente à Kinshasa, plus particulièrement aux Éditions Miezi, sur l’avenue Sport n°103 dans la commune de Kasa-vubu, Référence croisement Saio-Sport.

Masand Mafuta

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1