Accueil Artistes Bosekota Yanda Pi Roger

Bosekota Yanda Pi Roger

par Danny
0 Commentaire


bosekotaBosekota Yanda Pi Roger appelé saint Pi Roger par ses intimes est un artiste peintre, sculpteur, musiciens né à Mbandaka le 28 avril 1970.

Il a fait ses études primaires à une école salutiste à Ngaba et c’est à 1990 qu’il eut son diplôme d’Etat à l’Institut des Beaux-arts. Et après avoir finis ses humanités l’artiste Bosekota se pencha aussi plus à la musique et ce fut qu’en 2000 après avoir repris ses études qu’il décrocha son titre de graduat en Académie des Beaux-arts de Kinshasa en peinture.

Début et parcourt

Bosekota, étant tout petit avait l’habitude de dessiner sur le sol et sur des papiers aussi et son père ayant vu cela, avait aussi compris la lignée de son fils et voilà que son père rassemblerait ses dessins l’amena à l’Institut des Beaux-arts et ainsi Bosekota fut admis à l’Institut sans pour autant passer de test d’admission.

En 1990, Bosekota Participa à la création de personnage du premier dessin animé en RDC, « le crapaud chez ses beaux-parents », qui fut encadre par le centre Wallonie Bruxelles de Kinshasa.

En 1997, avec une exposition collectif à l’hôtel Memling de Kinshasa avec comme thème « Libération », organisée par l’académie des Beaux-arts.

En 2001, sélectionnés par des Dames d’une association, Africa, qui recherchée à soutenir les jeunes artistes. Et la, il y a eu aussi une exposition collectif à la halle de la Gombe. Et voilà que cela déclencha plusieurs expositions dont aussi dans des ambassades de la capitale de la RDC.

En 2007, Bosekota gagna le 2ème prix de l’art au premier Salon de l’art Congolais, sponsorisé par l’ABA, le ministère de la culture et Art, l’Institut Français de Kinshasa, la BIAC.

En 2008, avec son exposition individuelle à l’Institut Français de Kinshasa, Bosekota garnis la salle d’exposition de la Halle de la Gombe avec ses œuvres.

En 2010, Bosekota gagna encor les 2ème prix à l’ambassade des Etats Unis, sur un concours : « Martin Luther King a dit un jour qu’il y aura un président noir, vous artistes plasticien Congolais que dites-vous ? », et le concours était pour toute la RDC.

En 2012, avec l’Union Européenne, Bosekota gagna encore le 2ème prix.

Bosekota travaille sur tout ce qui lui vient à l’esprit sur plusieurs matières, même sur des reliefs, tout en recherchant à rendre le laideur à la beauté, et l’élément significatif pour l’artiste est la femme mais aussi bien les éléments significatifs de la vie sociale.

Mise a part ces grandes lignes, l’artistes Bosekota a eu à participer à plusieurs expositions collectives et individuelles. Comme celle de la primature en 2013 au jardin de la primature où les artistes on parlés sur l’émergence de la jeunesse, la révolution de la modernité et aussi bien l’éveil de la population.

Présentement (décembre 2014), Bosekota est entrain de rédiger un ouvrage, « Sincérisme au village », qui prône sur l’expression libre, l’honnêteté individuelle vis-à-vis de l’autre.

Pensée de l’artiste

« L’artiste est un petit dieu, qui peut aller au delà de l’attendement, vu qu’il est comme un créateur qui amène l’évolution. Et l’art c’est l’esprit qui est en espace, et c’est aux avisés de s’en accaparer. »

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1