Accueil 1 CULTURE-KISANGANI : la onzième édition du festival Ngoma finie, que disent les participants quant aux faits vécus à ce rendez-vous ?

CULTURE-KISANGANI : la onzième édition du festival Ngoma finie, que disent les participants quant aux faits vécus à ce rendez-vous ?

par Danny
0 Commentaire 87 vues

Tenu par le groupe TACCEMS du 24 au 30 Septembre de cette année en 2021 à l’Espace Culturel Ngoma, le festival Ngoma a vécu au-delà des attentes des organisateurs.

Des fous rires et acclamations, des innovations et des nouvelles tactiques découvertes, des ovations et cris de joie, la note est totalement positive quant à ce rendez-vous international des arts de scène…

Pour les les festivaliers habitués de ce rendez-vous, l’image continue de s’éclaircir et de grandir, les empreintes sont bonnes et la satisfaction monte d’édition en édition.

Quant aux organisateurs, le directeur artistique de ce festival, Mr Olivier Maloba, n’a pas pu trouver des grands mots pour exprimer sa joie.

« Je nous félicite pour la réussite de la onzième édition du Festingo » a-t-il confié à la presse tout en précisant que sa joie est tellement immense.

De son côté, Magloire BOLUNDA, le directeur du groupe Taccems, a également livré ses bonnes impressions pour saluer la tenue de cette édition qui a positivement répondu à leurs attentes.

A ce point, plusieurs artistes dames ont été conviées pour représenter valablement la femme. Elles sont arrivées de partout et sont montées sur cette scène internationale, notamment Leslie Mobambo, Cynthia Marifa, Fabienne Balola et Esther Queen,venues de Goma, de l’autre côté, Sarah et Micheline de Bunia, Kisangani et Kolwezi ont également répondu PRESENTES.

Par ailleurs, il a, en effet, évoqué certains autres voltes innovations de cette 11e édition.

« Le volet humour a été également une réussite avec la découverte de Christian El Kabwe qui a su captiver le public têtu de la ville de Kisangani. Le comité d’organisation se souviendra de cet artiste talentueux », a renchéri Magloire.

Pour féliciter le public, le Directeur de taccems n’a pas manqué de le remercier pour son comportement mature et positif tout au long de ce festival.

<>, a-t-il conclut son mot…

De partout et dans tous les mots, plusieurs participants (comédiens et spectateurs) se sont exprimés quant à cela.

En parallèle, Espoir Bulangalire, humoriste de Bukavu, après son passage à ce festival, il continue de dire si haut sa satisfaction quant à cela. Dans ses mots, il a laissé entendre que différemment de ce qu’il a vécu à la 9e édition, la note a monté de barre. Il félicite toutes les parties prenantes.

La grande fête du théâtre a été une réussite, mais alors un point négatif était à noter, la compagnie Ouf du Burundi absente. Pourtant annoncée et programmée pour ce rendez-vous, la compagnie Ouf a raté son vol sur Goma. Selon les informations transmises, cela était dû au fait que les autorités aéroportuaires de Goma ont rejeté les tests Covid des comédiens Burundais, pour raison ceux en leurs possessions étaient invalides alors que ces test auraient été effectués à la frontière Burundo-congolaise. Une fois de plus, la pandémie n’a pas été du côté de Ouf Compagnie.

Notons qu’au-delà de tous ces faits vécus positivement à ce festival international Ngoma 11, les artistes venus des plusieurs horizons ont partagé expériences et joie fraternelle, et à la fin, les organisateurs ont levé le verre de bonheur pour se donner rendez-vous à la douzième édition en Août 2022.

Alexis KANT/Goma

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1