Accueil 1 Ecovillage Wandek’arts : « Nuit des diseurs », première veillée poétique réussie avec faste

Ecovillage Wandek’arts : « Nuit des diseurs », première veillée poétique réussie avec faste

par Danny
0 Commentaire 86 vues

L’Ecovillage Wandek’arts s’est transformé, dans la nuit du vendredi 01 juillet au samedi 02 juillet 2022, en un lieu de camping pour accueillir le premier volet de l’événement « Nuit des diseurs », une veillée poétique organisée loin de zone du confort habituel, plus spécifiquement au site touristique tshilombo, au bord de la rivière Lukaya, à Kimwenza Gare, dans la commune de Mont Ngafula.

La culture oratoire s’est invitée au rendez-vous. Les participants à cette activité ont, autour du feu flamboyant, échangé interactivement sur plusieurs thématiques pertinentes liées à l’émergence de l’art congolais, durant toute la nuit. Ce, une première expérience exceptionnelle réussie au-delà des attentes de tout le monde.

Le Professeur Mbala Nkanga, venu de l’Université de Michigan (USA), a brillamment exposé sur l’approche participative des artistes à la question de la conservation de la nature. Il a invité les artistes de toute tendance confondue à s’intéresser à des thèmes relatifs à l’environnement, afin de porter un discours purement littéraire qui rappelle les notions clés de la nature, en vertu de sa protection imminente. Tout ceci doit passer par la production des œuvres édifiantes qui vont surtout à ce sens.

Dans la présentation de son exposé, Cephas Pierre Ngole Mbombo, représentant de la délégation des étudiants de l’UPN, a énuméré quelques politiques à mettre en place afin de résoudre la fameuse problématique liée à la circulation et la promotion des contenus artistiques et agricoles avec leurs créateurs dans un cadre de partenariat entre le pôle nord et le pôle sud.

Prenant la parole à la circonstance, Malafi Jlumière Niamba, promoteur de l’événement, s’est dit satisfait de l’organisation de cette activité qui, selon lui, a été un moment fabuleux passé loin du confort des maisons, une chose qui n’arrive pas tout le temps, et une telle occasion suscite toujours l’envie d’en saisir sans ambages.

« Je suis très reconnaissant envers toutes les personnes qui nous ont aidés à tenir l’organisation de cette activité. Si ça dépendait des moyens financiers, ou du confort dans le travail, cette activité devrait être annulée à la veille. Mais vous avez cru en nous et ensemble nous l’avons fait. Je dis merci au nom de toute l’équipe organisatrice », a-t-il indiqué.

L’édition inaugurale de « Nuit des diseurs » a vu la participation des artistes professionnels à l’instar de Malafi, Dada Kahindo, Jean Kamba, Jovitha Songwa, Belord, Robert, Pasco Losanganya et les autres. Il faut également noter la présence de Mme Larissa Diakanua, présidente du café littéraire de Missy qui a assuré l’animation de cet événement.

Le mieux serait de signaler que la nuit des diseurs a été ponctuée par des contes, slams, jeu des questions-réponses et des performances artistiques. La prochaine rencontre est annoncée au mois de décembre 2022.

Masand Mafuta

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1