Accueil Artistes Fally Ipupa

Fally Ipupa

par Danny
1 Commentaire 573 vues


fally-ipupaFally Ipupa est bercé par la musique depuis son plus jeune âge. Ayant reçu une éducation catholique, il commença par chanter à la chorale de l’église. À l’adolescence, le jeune homme congolais débute sa carrière musicale dans divers petits groupes à Kinshasa, au milieu des années 1990. Fally attire l’attention grâce à sa voix magnifique et finit par intégrer les petits groupes de son quartier, notamment le « New City » ou encore « Nouvelle Alliance ».
Mais ce n’est que vers la fin des années 1990 que le jeune artiste intégrera un groupe de renommée nationale, « Talents Latents », avec qui il enregistrera un premier album.

Au Quartier Latin International

Fally y trouve sa place et devient chef d’orchestre de celui-ci. Il intervient successivement dans les albums comme AttentatForce de FrappeEffrakataAffaire d’ÉtatMonde Arabe et Danger de mort. Il pose sa première véritable chanson, Éternellement, sur l’album Force De Frappe.

Il est également connu pour les duos qu’il a réalisé avec Koffi Olomidé dans Effrakata notamment avec Effervescent en 2001. Le public congolais qui affectionne les sobriquets et les superlatifs ne tardera pas à le surnommer « Di Caprio » pour sa beauté, « Anelka », le transfert le plus cher pour sa valeur, ou encore « La Merveille » pour son talent. Il entame son projet en jonglant entre les travaux de son album intitulé Droit chemin et Danger de mort celui de son orchestre le Quartier Latin.

Son carrière Solo.

Premier album

En 2006, il présente son premier album solo intitulé « Droit Chemin » produit par David Monsoh de Obouo Music (connu pour avoir travaillé avec des noms de la chanson africaine dont Koffi Olomidé, Papa Wemba, DJ Arafat et avoir lancé Douk Saga et la JetSet). Il collabore avec Maïka Munan, Krys (musicien), Mokobé du 113 et Ben-J des Nèg’ Marrons, avec notamment des chansons comme LiputaOrgasy et Sopeka qui sortent en République démocratique du Congo et en Afrique.
Son succès se manifeste lorsque celui-ci obtient un disque d’or pour plus de 100 000 exemplaires vendus.

Les prix et les nominations également pleuvent car il remporte le Césaire de la musique de l’artiste masculin de l’année à Paris, deux Black Music Awards pour l’artiste masculin de l’année, meilleur clip au Bénin, Artiste masculin de l’année en Côte d’Ivoire. Il a été nommé dans la catégorie « Best Soukous Entertainer » aux IRAMWA awards aux États-Unis ainsi que meilleur artiste d’Afrique centrale aux Kora Awards. La carrière de l’artiste est lancée, il enchaîne les concerts, les tournées et les conférences. Le 7 avril 2007 l’artiste s’est produit à l’Olympia.

Fort de son succès, Fally n’envisage plus de réintégrer le Quartier latin mais ne le dit pas clairement, dans ses nombreuses interview, il admet toujours faire partie du Quartier Latin (il dit être « mise en disponibilité ») ce qui suscite la colère de Koffi Olomidé qui lui demande de ne plus utiliser le nom de son orchestre pour faire sa promotion.

Deuxième album

Fally sortira un deuxième album de 16 titres appelé « Arsenal de Belles Mélodies » c’est-à-dire « A2BM », 3 ans après la sortie de Droit Chemin, dans cet album on peut noter, la participation d’Olivia Longott, chanteuse américaine (ex-membre du G-Unit de 50 Cent), dans le morceau « Chaise électrique » ainsi que Krys dans « Sexy Dance » pour la deuxième fois consécutive après « Droit Chemin Remix« .
Il remporte son deuxième disque d’or grâce à cet album avec plus 100 000 exemplaires vendus, dont 40 000 en une semaine, un record pour un artiste congolais. Le 16 mai 2009, lors de la Nuit Créole organisée par le groupe Kassav, Fally exécute une belle performance sur un son propre au groupe Kassav et enflamme le Stade de France rempli de 90 000 personnes.
L’artiste livre un récital au Zénith de Paris le 2 janvier 2010, réunissant plus de 6 000 personnes.

Il y gagne de nombreux trophées comme 3 Ndule awards 2010 (« Meilleur album », « Meilleur Clip » et « Meilleur Chanson »), « Micro d’or », « Meilleur Artiste d’Afrique Central » aux SoundCity Music Video Awards (SMVA 2010), Double Mama aux Mtv Africa Music Awards 2010, Meilleur Artiste Francophone et Meilleur Clip Vidéo : « Sexy Dance », Nommé aux MTV Europe Music Awards 2011, Nommé aux BET Awards 2011, 4 trophées aux Moamas Awards, deux Okapi Awards 2011, Nommé aux Nostalgies Music Awards 2012

Le samedi 11 juin 2011, il participe à la Nuit Africaine au Stade de France avec d’autres stars africaines.

Il participe à Un geste pour Haiti et à Faites passer le message. Il a sortit un single nommé « original » le 5 mai 2014.

Troisième  album

Le 4 avril 2013, il lance sur le marché du disque son troisième album Power « Kosa Leka » qui comporte 22 titres. Cet album contient de belles chansons comme : « Anissa », « Ndoki », « Bruce », « Terminator », « Service », « Amour Assassin », « Skype » et bien d’autres… Le clip officiel de la chanson « Ndoki » a pu compter plus de 150 000 vues sur YouTube en moins d’une semaine (un record pour un artiste congolais). L’album connaît un vrai succès avec 30 000 exemplaires vendus en un mois.

Il signe également, en avril 2013, un contrat de 3 albums world avec Universal (Label A-Z), la plus grande maison de disque au monde. Cela démontre la mise en œuvre sur la musique africaine. On notera la présence de la chanteuse américaine Eve (artiste) sur le titre « Sex’plosif » comme l’a fait savoir l’artiste congolais au cours de l’émission Ghest Star sur Trace TV au mois de février.

Le 14 mai 2013, lors de la première édition des Trace Urban Music Awards, Fally remporte le trophée de « Meilleur artiste Africain ».

Il participe aux MTV Africa All Stars avec des artistes de renommées tant nationaux qu’internationaux tels que Snoop Dogg, 2Face Idibia, Flavour et bien d’autres devant plus de 15 000 spectateurs le 18 mai 2013 au Stade Moses Mabhida à Durban. Il participe également au projet Doc Agric pour la mise en valeur de l’agriculture en Afrique aux cotes de plusieurs artistes africains dont D-Banj et Tiken Jah Fakoly.

Le 05 mai 2014, il met en ligne (sur Facebook et Youtube) son nouveau titre « Original », dans le clip on peut voir les chanteuses de Zouk Lynnsha et Fanny-J et le Basketteur des Thunder d’Oklahoma City Serge Ibaka danser sur la chanson. On remarque dans la chanson que Fally Ipupa met en avant le style folklorique de l’Afrique et surtout le rythme de la musique congolaise. La vidéo de la chanson atteint la barre des 2.500.000 de vues en moins de six mois.

Après sa victoire à l’Afrimma au Dallas, dans la catégorie « Meilleur Artiste d’Afrique Centrale » en juillet 2014, Fally Ipupa se rend à Washington dans le cadre du sommet ‘États-Unis-Afrique’, rassemblement pour lequel Barack Obama a invité 47 dirigeants africains en la période du 4 au 6 août 2014. Selon la Maison Blanche, cette rencontre à pour but de renforcer les liens « États-Unis/Afrique » car ce continent longtemps mis à l’écart se dynamise de plus en plus. Parmi une dizaine d’artistes africains qui y sont présents, Fally Ipupa fait de nouveau la fierté de l’Afrique centrale, car il est le seul artiste du centre de l’Afrique à y être convié.

L’artiste se veut aussi être appélé : DiCap La Merveille, El Rey Mago, The Champion of Love, El Pibe Del Oro, El Manifico, El Fantastico, El Capo De Tuti, El Marabioche.

Il supporte également le groupe « LamusiK ». Ils travaillent sur un projet s’appelant « Jeune Étoile ».

Featiring

·         Viens on va danser feat. Mokobé et Princess Lover (2007)

·         Malembé feat. Mokobé (2007)

·         Orthotanasie feat. Celeo Scram (2008)

·         Chaise Electrique feat. Olivia (chanteuse) (2009)

·         Noir et blanc feat. Barbara Kanam (2009)

·         Sexy Dance feat. Krys (2009)

·         Bye bye feat. Teeyah (2009)

·         L’égalité en droit feat. Francis Lalanne (2010)

·         La Jungle remix feat. Dj Arafat (2010)

·         Jukpa remix feat. J. Martins (2010)

·         Tshobo feat. Meje 30 (2010)

·         Hands across the world Projet One8 (2010)

·         Merci Maman Feat Inoss’B (2010)

·         Nakozonga feat Lokua Kanza (2010)

·         Batela nga bien feat Jean-Gobal (2011)

·         Kele papa feat. J. Martins (2011)

·         Kobosana Te feat Lynnsha (2012)

·         Dangerous feat JK (2012)

·         La vie sans toi feat Loo Grant (2012)

·         J’attend mon heure feat K.ommando Toxik et Roldan de Orishas (2012)

·         Kwarikwa remix feat Flavour (2012)

·         Mema nga feat Leila Chicot (2013)

·         Nous Les Meilleurs feat D’Banj (2013)

·         Full Option feat. Passi de Bisso na Bisso (2013)

·         I like the way you move feat D-Black(2013)

·         C’est Juste Toi Et Moi feat Pauline Maserati (2013)

·         Kitoko feat. Youssoupha (2013)

·         Un Peu de Soleil feat. Cano, Patience Dabany & Jacob Desvarieux (2013)

·         Sweet Life remix feat Bigg Masta (Muana Mboka) (2013)

·         Dance Floor feat Ce’Cile (Jamaïque) Bientôt

·         Dansons Ensemble feat Black Mesrimes (Sexion d’Assaut) Bientôt

·         Cocoa na Chocolate (One Agric) (2014)

·         Famille feat Lokua Kanza (2014)

·         Diaspora Woman (feat. 2face Idibia) (2014)

·         Marie do de Logobi GT (feat. Fally Ipupa) (2014)

Autre Récompenses

·         Trophée des Arts Afro-Caribéens

·         Deux black music awards pour l’artiste masculin de l’année

·         Meilleur clip au Bénin

·         Artiste masculin de l’année en Côte d’Ivoire

·         Nommé aux International Reggea and World Music Awards : Best Soukous Entertainer

·         En 2008 il remporte le prix du meilleur artiste d’Afrique centrale aux Kora Awards

·         En 2007 il remporte le prix du meilleur artiste africain masculin au Césaire

·         Mai 2009, il est la 5e personnalité la plus recherché sur yahoo.fr

·     2009 : Arsenal de belles mélodies devient disque de platine avec plus de 1 000 000 exemplaires vendu

·         3 Ndule Awards 2010 en RDC (« Meilleur album », « Meilleur Clip » et « Meilleur Chanson »)

·         « Micro d’or », « Meilleur Artiste d’Afrique Central » aux SoundCity Music Video Awards (SMVA 2010)

·         Double Mama aux MTV Africa Music Awards 2010 (Meilleur Artiste Francophone et Meilleur Clip Vidéo : « Sexy Dance »)

·         Nommé aux MTV Europe Music Awards 2011

·         Nommé aux BET Awards 2011

·         4 trophées aux Moamas Awards

·         2 Okapi Awards 2011 en RDC

·         Nommé aux Nostalgies Music Awards 2012

·         « Meilleur Artiste Africain » lors de la première édition des Trace Urban Music Awards en 2013.

·         Vainqueur aux Afrimma à Dallas dans la catégorie Meilleur Artiste de l’Afrique centrale

Autres infos

1 Commentaire

ramses miessi 24 février 2017 - 10 h 44 min

fally ipupa il est incomparable de sa jeuneration,je l’aime beaucoup

Répondre

Commenter

UA-51986614-1