Kinshasa a vibré au rythme du concert final de African Music Forum 2. Actualités

L’Institut Français de Kinshasa a abrité ce samedi 21 septembre 2019 le concert final de African Music Forum. A l’affiche, Céline Banza, Kandia Kora, Alesh, Youssoupha et tant d’autres d’autres artistes talentueux de la place.
Deux scènes on été à l’oeuvre de la clôture de ce forum panafricain sur la musique ayant répondu aux argentés d’une part des artistes et d’autre part du public congolais.

Sur la première scène dénommée « Plateau Rap » au parking de l’Institut français de Kinshasa, un défilé des artistes pétris d’énormes talents ont su galvaniser la foule immense présente au concert.
D’entre de jeu, sous la belle animation assurée par Jonathan Bilari, la scène était ouverte par Mat Izi, une étoile montante de la mouvance Hip Hop, a dû électrisé le public par ses textes lyricalement engagés et son flow hors pair.
La deuxième prestation était celle de Leoniss qui, connu de sa plume ancrée et Lyricale, a donné le meilleur de lui-même en offrant à ses fans un show fabuleux et magnifique.
A son tour, après ses récentes tournées à travers le monde, Oracle la figure emblématique du Rap féminin, accompagnée de ses gars Axe la plume et Mic Mac (Les Enfoirés), a mis le public d’accord par ses enchaînements tactiques et ses textes hautement ambiants Afropop.

En dernier lieu, on a retrouvé sur scène le groupe Bomoko Ba Nkoy qui a signé sa présence à travers ses textes engagés en lingala.
En transition à la grande Halle où le public guettait de vivre une soirée féerique et inédite.Sur le podium de la grande Halle de la Gombe, on a compté la prestation des artistes ci-après :

Céline Banza, la finaliste du prix Découverte RFI 2019, a harangué la foule par sa voix mélodieuse et angélique. Accompagnée de sa guitare, l’artiste a dédié une chanson à son feu papa en guise d’hommage. A la même occasion, elle a invité le public congolais à voter massivement pour elle au compte  du Prix Découverte RFI 2019 dont le vote se prolonge jusqu’au 16 octobre prochain.

Provenant de la Guinée Conakry, Kandia Kora a enflammé les mélomanes congolais par son style ancré et traditionnel. Le roi du Kora, un instrument africain à cordes pincées, sorte de luth composé d’un long manche et d’une calebasse tendue d’une peau, a promis de revenir à Kinshasa pour une série de concerts.
Après le succès obtenu de ses deux opus O’a motema Mabe et Biloko ya Boye qui lui ont valu une renommée notoire, Alesh a entamé sa prestation par deux vieilles tubes du clan Wenge (JB Mpiana et Werra Son), une façon de faire revivre à ses fans ce beaux vieux temps de la musique congolaise. Accompagné de ses Dj ML et directeur artistique Kratos Béat, King Lesh a livré un spectacle digne de son nom et a acquis ses lettres de noblesse par ce public qui reprenait sans ambages ses titres phares. L’artiste a prôné L’amour qui doit toujours régné dans la sphère artistique congolaise en tant que les ambassadeurs comme l’avait lui-même esquissé. Avant de descendre sur le podium, La star du moment a profité de l’occasion pour jeter des fleurs à son staff administratif qui fait du bon boulot, à sa légion Team Lesh qui est toujours présente et active durant ses prestations scéniques et l’aimable public qui a fait le déplacement de la Halle de la Gombe en le qualifiant du meilleur public du monde.

Sous les ovations du public, Youssoupha avait fait irruption sur scène. En communion avec ses nombreux congolais présents sur le lieu, le Prims Parolier a repris tous ses opus ayant caracolés au Hit mondial entre autres ma destinée, effet papillon, apprentissage, le disque de mon père, Kitoko, entourage, Niama na yo, polaroid expérience, espérance de vie et tant d’autres.
Il convient de signaler que Le lyriciste bantou avait demandé une minute de silence à la mémoire de Dj Arafat en recommandant l’unité de toute l’Afrique Pour faire plaisir à ses fans, il avait aussi repris quelques titres des ses prodiges de Bomaye Musik. La particularité de son concert, c’est aussi la grosse surprise de partager la même scène avec le nouveau produit de Bomaye Musik, Gaz Mawete et deux jeunes talents ayant remixé son opus Niama Na Yo.

« African Music Forum, c’est notre musique à nous. Je compte sur la jeunesse congolaise pour porter haut l’étendard de notre musique à travers le monde entier » a déclaré Youssoupha, le Prims Parolier.
Débuté le jeudi 19 septembre, African Music Forum a connu une réussite époustouflante et s’est clôturé en beauté avec une série des prestations musicales des artistes comme Céline Banza, Oracle, Franglish, Kandia Kora, Alesh, Youssoupha et tant d’autres talents. Chapeau bas à toute l’équipe de Bomaye Musik dirigée par Général Philo et à l’Institut Français de Kinshasa pour la bonne organisation de ce forum et caps tourné vers les prochaines éditions.

Masand Mafuta/Culture Congo

Partager cet article
error0
Kinshasa a vibré au rythme du concert final de African Music Forum 2.
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)
Banner Ads Post

Laisser un commentaire