L’Institut Français de Kinshasa, Halle de la Gombe sous les couleurs de la 2ème édition du Forum Panafricain sur la Musique. Actualités

L’Institut Français de Kinshasa accueille depuis ce jeudi 19 septembre 2019 la 2ème édition du Forum Panafricain sur la Musique (African Music Forum).
Une initiative du Label Bomaye Musik dirigé par Général Philo pour permettre aux jeunes artistes congolais de se professionnaliser et de découvrir des nouveaux modèles économiques pour faire prévaloir leur musique sur à l’ère du numérique.
Plusieurs thématiques ont été abordés par les différents panélistes invités à ces assises entre autres :

  • Générer des revenus grâce aux droits d’auteur à l’ère du numérique 
  • Collecte et distribution de redevances: enjeux, défis et perspectives
  • L’opportunité du métier de l’éditeur
  • Environnement professionnel d’un artiste, clé de réussite d’une carrière musicale
  • Le financement de l’industrie musicale
  • Distribuer sa musique à l’ère du numérique et économie du Streaming en Afrique: opportunité et défis
  • Visibilité et mobilité des artistes musiciens en Afrique et à l’international, se former au métier de la musique et les professionnels dans l’industrie musicale.

Les différents intervenants ont de prime abord partagé leurs expériences selon la thématique développée et ils ont pertinemment fait l’exposé en sarclant certaines prérogatives qui freinent le secteur musical et ont invité les jeunes artistes congolais de se professionnaliser et d’user des moyens requis pour faire avancer leur musique.
De brillantes interventions de chacun des panélistes  ont connu la satisfaction des participants ayant répondu activement à ce forum.Selon Mme Celpa Diakiese, entrepreneurs culturelle, manager et productrice de spectacle, la thématique de la femme dans l’industrie de la musique est un slogan en risque de s’éloigner un tout petit peu du vrai problème qui a toujours été les clichés et stéréotypes d’où les femmes doivent poser des actions, s’imposer, se positionner en tant que professionnelles et non femmes.


De son côté, Michel Mutahali CEO/Happy People, RDC a relevé cinq préalables pouvant aider les jeunes artistes à lancer leur carrière sans producteur se présentant comme suit :

  • S’améliorer dans le chant
  • Apprendre à se produire devant un public
  • Participer aux activités des artistes plus expérimentés
  • Utiliser les réseaux sociaux et les médias en ligne
  • Trouver un bon manager

La clôture de ce forum a été ponctuée par une série de concerts dans la soirée avec les artistes comme Do Nsemene, Yekima de Bel’art, Franglish, Fally Ipupa et tant d’autres. A noter que le concert final de African Music Forum 2 est prévu ce samedi 21 septembre 2019 dès 17h à l’Institut Français de Kinshasa. A l’affiche, trois artistes de renom King Lesh, Kandia Kora et Youssoupha. Venez nombreux assister à ce méga concert pour terminer votre weekend en beauté.

Euphrasie Diangindu/Culture congo

Partager cet article
error0
L’Institut Français de Kinshasa, Halle de la Gombe sous les couleurs de la 2ème édition du Forum Panafricain sur la Musique.
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)
Banner Ads Post

Laisser un commentaire