Accueil 1 Kinshasa/Institut National des Arts : Le Spectacle « Vivre ou mourir ensemble » sous la mise en scène de Niamba Malafi présenté au théâtre du Zoo

Kinshasa/Institut National des Arts : Le Spectacle « Vivre ou mourir ensemble » sous la mise en scène de Niamba Malafi présenté au théâtre du Zoo

par Danny
0 Commentaire 307 vues

Dans le cadre de l’examen de fin d’études en mise en scène, de la section Art dramatique (Département Mise en scène/INA), le spectacle de théâtre titré « Vivre ou mourir ensemble », mis en scène par Niamba Malafi, s’est déroulé, ce mercredi 20 octobre 2021, à l’espace Théâtre du Zoo, en face du jardin botanique de Kinshasa.

Dans le fond du spectacle « Vivre ou mourir ensemble » tiré de l’œuvre « Tanganyika viol du tabernacle » de Nzey Van Musala, tout commence le 31 décembre 1999, à la Radio Télé Marionnette, date à laquelle le conseil Universel des droits humains siège pour la délibération sur le passage d’un siècle à un autre. Le 31 décembre, après 20 ans d’études, la tendre diaspora Tanganyika descendante de père et de mère de la ligne des Lay Gola, regagne le pays bardé d’honneurs universitaires acquis à Ndoulou Poudou.

Dès son retour, elle trouve son fiancé Brel alias Miss Blanda et le Roi Musthabol se sont installés ensemble dans une relation d’homosexualité. Tanganyika mène des investigations pour retrouver ses droits de descendante privilégiée, afin de siéger au trône du royaume Lay Gola qu’occupe Musthabol, elle n’a toujours pas digéré, cette double trahison de son fiancé. Elle ne va pas en rester là. Aidée par son ami Sham-Abrada, qui est garde du Roi, elle veut prendre sa revanche et récupérer le pouvoir.

De grâce, Niamba Malafi, metteur en scène de cette pièce de théâtre, présente, entre lyrisme du langage hip hop et simplicité brutale de l’intrigue, une confrontation ethnique et culturelle dans une société en mutation pour un avenir meilleur à sa population.

« Le spectacle que j’ai présenté aujourd’hui, est un appel à la réflexion sur le sujet d’intégration et d’acceptation dans une société conservatrice et jalouse de ses coutumes, qui semble refuser largement d’accepter et de respecter l’humanité de ceux qui ne correspondent pas à l’hétéro-normativité », s’est-il confié au micro de culturecongo.com à la fin de ce spectacle qui a été bien accueilli par les participants avec faste.

Par ailleurs, il a renchéri que « Par cette adaptation scénique, ce spectacle a été présenté comme un acte artistique qui met en valeur la différence de nos cultures et questionne la mutation de nos sociétés africaines face à la promotion et la protection des droits humains en général ».

A titre descriptif, le spectacle de théâtre « Vivre ou mourir ensemble » a été mis en scène par Niamba Malafi avec la participation de : Beni Bonkenga, Joël Vuni, Roméo Mayoa et Taluyobisa sous la régie lumière de Charly Tex et du côté costume avec Omega et Bellevie Mbala.

« Après cette étape académique, nous rentrons en résidence pour en faire un produit du milieu professionnel et un élément d’échange culturel avec l’accompagnement de l’ENA Dakar et du festival Mwinda Na Molili », a-t-il conclu.

Alexis Kant

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1