Accueil 1 La Cie Théâtre de Marconte : La Journée mondiale de la Marionnette célébrée à N’djili

La Cie Théâtre de Marconte : La Journée mondiale de la Marionnette célébrée à N’djili

par Danny
0 Commentaire 159 vues

La célébration de la journée mondiale de la marionnette de ce dimanche 21 mars 2021 a été favorablement une occasion propice pour la Compagnie Théâtre de Marconte qui, en présence d’une marmaille d’enfants résidant au quartier 8 à N’djili, a lancé en essai son projet « Les marionnettes au service du désenclavement des milieux périurbains.

A en croire, S.Konde, Fondateur et directeur technique de CTM, la quintessence pertinente de cette journée était d’inculquer quelques notions rudimentaires à ces enfants comme découpage, montage, bricolage, peinture et manipulation des marionnettes.

« Aujourd’hui, nous avons fait les marionnettes avec les enfants. Ils ont vu du début à la fin comment faire des tirades avec marionnettes et ça a donné le spectacle (…) La marionnette ne s’arrête pas seulement à la manipulation mais il y aussi du côté vocabulaire, question de mettre des paroles » s’est-il exprimé.

En parallèle, cette journée a été un pari gagné pour l’ensemble de la Compagnie Théâtre de Marconte compte tenu de l’engouement suscité dans le quartier comme ça a été une première pour certains enfants et parents d’assister à une scène des marionnettes manipulées et jouées.

« Sincèrement, ça n’a pas été facile par rapport à l’ampleur de cette journée car tout le monde a eu l’envie de faire quelque chose. Et on cherchait les méthodes à mettre en place pour gérer tous ces enfants vu leur comportement et consorts » a-t-il précisé à la fin de cette journée commémorative des marionnette.

Déduisons également que les enfants ont été bel et bien initiés à l’art des marionnettes, manipulation et création en une seule journée, quelque chose qui n’a pas été facile pour l’équipe de CTM. Par contre, l’adaptation a été éléphantesque pour ces enfants qui, après apprentissage, ont présenté leurs scènes par séquences en lingala au vu et au su des aborigènes de ce coin de la capitale kinoise.

Masand Mafuta

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1