Accueil 1 Littérature : « Déchaînée », le roman captivant et  interpellateur de Destin Weragi

Littérature : « Déchaînée », le roman captivant et  interpellateur de Destin Weragi

par Danny
0 Commentaire 164 vues

Présenté officiellement au public le 29 juin 2022 au Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa,  » Déchaînée » est le premier roman de l’écrivain Congolais Destin Weragi. Cette œuvre, en histoire fascinante, est la peinture du quotidien  congolais que transpose cet auteur sur le tableau de la réalité. Un livre qui vaut son pésant d’or.

Ce joyau littéraire est « un appel à l’action face à tout ce qui se passe dans notre pays, surtout le manque de paix et de sécurité. Ce livre nous invite à ne pas rester bras croisés, mais à se lever et à agir » comme le suggère bien la préfacière de cette œuvre littéraire Chantal Faïda, une activiste sociale.

Ce roman, un appel à la rupture des anti-valeurs

Dans sa mission première, le livre sert d’éveil ou d’émeveillement à la société. Et pourquoi « Déchaînée » ? Destin Weragi, érigé en sentinelle de la communauté, nous parle de la rupture, du déchaînement, de la révolte d’une génération à la quête de sa vraie liberté. Ce livre est à la fois une dénonciation et une demande de paix. C’est également un hommage rendu à tous ceux qui ont mené des luttes pour le bien-être social.

À signaler aussi que « c’est un roman de combat » comme le répète son auteur. Lequel met en avant un peuple longtemps meurtri qui finit par se débarasser de ses chaînes pour une vie plus digne et épanouie en ayant pour héroïne, une jeune femme déterminée.

Le message véhiculé dans tout ce roman est celui de la rupture. Rupture avec la médiocrité, rupture avec l’attente d’un avenir meilleur sans effort. Rupture avec tout ce qui nous empêche d’avancer et de vivrer la vie que l’on mérite. Rupture avec le faux, image biaisée d’une indétermination à s’engager pour la chose publique. Rupture avec les vices et les anti-valeurs qui gangrènent la société Congolaise.

Destin Weragi, le miroir d’une nouvelle lutte littéraire

Comme dit ci-haut, ce roman est une peinture du vécu Congolais. L’auteur, à travers ce livre, s’engage sur une voie parée de roses et d’épines. Voie empruntée par le Prix Nobel Wole Soyinka et ces autres écrivains éveilleurs de la société. Ayant comme arme sa plume, il fustige le détournement, le tribalisme, les pertes de vie, les viols et le chômage qui s’opèrent au Congo. L’auteur interpelle l’oisiveté de la jeunesse et la condamne à ne pas s’approprier ce noble combat, celui de l’auto-détermination.

Né à Goma en mai 1993, Destin Weragi est auteur de deux recueils de poème et d’un recueil de nouvelle. Étant designer graphique, cet écrivain est également éditeur et initiateur de l’association sans but lucratif Andika, une organisation qui se veut promouvoir la culture de la paix, le changement positif et le leadership à travers la lecture et l’écriture.

Ce livre, paru en avril 2022 aux Éditions Mikanda en coédition avec les Éditions Andibooks, est un ouvrage de 207 pages, constitués de 16 chapitres. Prix Youve du Jury 2021, ce roman est dans une belle lancée de conquête vers les lecteurs du monde. Il est à retrouver en librairie et sur les sites de vente en ligne.

Justice Kangamina Musingilwa.

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1