Accueil 1 Littérature : L’ouvrage « Nimi A Lukeni, le roi forgeron de Kôngo » de Bruce Mateso, le fresque d’un monarque demi-dieu

Littérature : L’ouvrage « Nimi A Lukeni, le roi forgeron de Kôngo » de Bruce Mateso, le fresque d’un monarque demi-dieu

par Danny
0 Commentaire 88 vues

De passage au pays de Lumumba, Bruce Mateso, auteur congolais vivant en France, a eu l’honneur de présenter son ouvrage titré « Nimi A Lukeni, le roi forgeron de Kôngo », dans la salle de cinéma de l’Institut Français de Kinshasa, Halle de la Gombe (RD-Congo).

Face aux lecteurs kinois, il s’est résolu d’exalter les prouesses d’un personnage historique de Nimi A Lukeni, le héros fondateur de Kongo Dia Ntotila, racine de deux Congos et d’Angola. Il a également centré son message sur les traditions et cultures considérées comme étant une souche de toute personne que l’on est obligé de valoriser sans ambages. Pour lui, le Royaume Kongo est un foyer des civilisations des pays qui le composent.

« Je voulais mettre en avant la figure de Nimi A Lukeni à travers son nom afin de démocratiser ce personnage historique majeur. Il est le héros fondateur de Kongo dia Ntotila, pourtant les Congolais ne connaissent pas le nom de l’homme qui a donné son nom au pays (Congo Brazzaville et Congo Kinshasa),  » a déclare l’auteur.

Paru aux éditions Paari de Congo-Brazzaville, c’est ouvrage de 224 pages, divisé en 15 chapitres, « Nimi A Lukeni, le Roi forgeron » est une épopée autour du roi bâtisseur, le génie créateur du puissant royaume Kongo, le plus grand d’Afrique avant la colonisation occidentale, que peint à travers la plume majestueuse, cet écrivain congolais de la diaspora.

Pour ce faire, ce récit sur la vie du Roi bâtisseur Kongo, dévoile la toute puissante force inventrice du grand souverain et premier du Royaume Kongo, qui regna avec magnificence sur cette étendue étatique, organique, structurelle et sociologique d’Afrique d’antan.

Bruce Mateso revient également sur la vie de Ntini Luene, un roi au mémoire oublié par des kongolais, fondateur d’un royaume aujourd’hui, géniteur de 4 États modernes : R.D. Congo, R.Congo, Gabon et Angola. Sinon, le livre retrace aussi l’origine du royaume Kongo.

Ainsi donc dans son speech, l’auteur trouve
la littérature comme un moyen de transmission du savoir et de mémoire.

« J’écris afin de transmettre le peu que j’ai appris, transmettre mes idées. En matière d’histoire, je veux ajouter ma pierre à l’édifice dans la littérature africaine et congolaise en particulier afin que nos imaginaires ne soient plus dictés par ceux des autres », a-t-il affirmé.

La littérature congolaise, a-t-il ajouté, est en pleine renaissance mais elle subit la concurrence d’autres médias, d’autres pratiques de lecture. La nouvelle génération d’auteurs et d’autrices va réussir à s’adapter sans se dénaturer et surtout se baser sur nos patrimoines culturels afin d’en donner une touche particulière.

Il est bon de savoir que Bruce Mateso partage ses origines entre les deux rives du fleuve Congo, titulaire d’un master en histoire de l’Afrique et en coopération internationale. Il est doctorant en Histoire à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne (France).

Il a aussi publié un ouvrage intitulé « André Grenard Matsoua : les fondements de l’amicale », paru chez Paari éditeur en février 2020, lequel a été préfacé par le professeur Abel Kouvouama.

La rédaction

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1