Accueil Artistes MALUDI

Né le 7 Juin 1978 à Kinshasa, diplômé de l’IBA  il est l’artiste de la  Simultanéité mono chromique. Simultanéité qu’il appelle autrement « la symbiotique cubique et quantique. Une logique alliant art et physique quantique développé par Max Planck. Ce dernier qui  lui a tant inspiré à créer des tableaux avec des dispositions spécifiques et psychiques pour mélanger des choses dans une harmonie parfaite. Un ENCHEVETREMENT QUANTIQUE EN NE DONNANT PAS LA VALEUR à la couleur mais plutôt prônant la beauté du nombre, de la quantité S4ALLIANT  à celle d’artistique. Il se nomme « peintre des particules ». Il cherche la vérité dans la forme parce que d’après lui la matière lui est obstacle à la vue , et la transperce pour voir l’infini.  Il est dans la ligné de Francis Picabia avec ses simultanéités et la beauté des lignes qui lui vient de Pablo Picasso et de Kamba Luesa ce dernier qu’il a déniché auprès du peintre Mukalayi. Tous ces noms viennent compléter quelque chose qu’il avait déjà en lui, avec déjà à l’âge de 15,16, 18 , ses griffonnages au sol qui partait dans le même sens que ce qu’il fait aujourd’hui.

Il  a longtemps peint sa ville natale Kinshasa et cherche à faire de même pour d’autres villes dont il n’a pas encore fréquenté, d’où : la magie ou l’étendue de son  imagination s’exprime avec par exemple « LA VILLE de Tokyo de Maludi, la symbolique de la femme portant le poids de la ville, l’immortalisation des certains phénomènes tels que : les enfants vendeurs du pétrole ambulant, etc. ».

Jadis, durant la période antérieure de 2007,il peignait avec de la couleur. Apres un vide, qu’il fit, d’une année occupé dans des activités champêtres à Mbanza Ngungu dans la province du Bas-Congo; c’est en 2008  qu’il a renoué avec l’art ,cette fois-ci, avec une tendance mono chromique avec la disparition progressive de la peinture en laissant des lignes qu’il ne savait alors expliques sur ses compositions nouvelles.

Autres infos

1 Commentaire

maludi 24 avril 2016 - 21 h 31 min

a coup sur c est le critique d art kamba qui peut traduire en écrit exactement ma pensée , merci super article

Répondre

Commenter

UA-51986614-1