Accueil 1 Performance artistique : Du 25 au 28 février, le Collectif Farata présente Kin Etelemi Telemi à Kinshasa

Performance artistique : Du 25 au 28 février, le Collectif Farata présente Kin Etelemi Telemi à Kinshasa

par Danny
0 Commentaire 78 vues

Du 25 au 28 février courant, Le collectif Farata lance inauguralement la première édition de Kin Etelemi Telemi, une rencontre de l’art de la performance, dans les rues de Kinshasa.

Le projet Kin Etelemi Telemi (Kinshasa up! Kinshasa Debout) s’articule énormément sur des actions performatives sur l’ensemble de la ville de Kinshasa, reflet spontané des dynamismes de cette grande ville bouillonnante.

Se rapportant à notre rédaction, Azgard Itambo, artiste photographe, vidéaste et l’un des organisateurs, précise que ce concept est une occasion pour les artistes pluridisciplinaires du collectif Farata de mettre, sur la place publique, des pratiques artistiques contemporaines qui cristallisent la ville de Kinshasa à travers les expressions plastiques multiformes tout en entrant en communication avec la population en circulation.

Aussi, cette ville, vue par ici comme une aubaine pour des chercheurs et un ensemble d’énergies ainsi qu’un terrain d’exploration en vue de dire combien son fonctionnement échappe à un grand nombre de regards extérieurs lui conférant des qualificatifs souvent péjoratifs et du genre, ville chaotique, etc. Les actions et performances qui y sont conçues et visées veulent imposer un autre regard du reste non biaisé, tout en montrant en filigrane les aspects complexes dudit fonctionnement de ce système urbain aux aspects physiques échappant aux règles préétablies comme un aspect des choses qui puise son existence dans la politique générale du pays et qui n’a pas laissé les artistes sans inscription.

Le projet Kin Etelemi Telemi est organisé sous deux volets de mise en pratique : les actions dans la cité et une grande exposition white cube.

D’une part, les artistes vont présenter des performances dans la cité, plus particulièrement dans les communes suivantes : Lingwala, Ngiri-ngiri, Bumbu, Selembao et Bandalungwa. A cet effet, il y aura des groupes invités qui presteront comme des Bakoko et des Sapeurs. Outre, des artistes visuels (photographes et vidéastes) y seront également conviés.

De même, il est prévu des ateliers pour enfants dans l’optique de l’apprentissage du bricolage et autres pratiques artistiques adaptés à leur contexte puéril et environnemental.

D’autre part, il sera question d’une exposition, dans la salle, consacrée à la présentation des costumes fabriqués et exhibés dans la cité. Cette présentation des costumessera prise sous l’angle des sculptures car installés dans des mannequins. Les photos et vidéos artistiques qui seront produites, après la première partie, feront l’objet de cette exposition qui se déroulera quelques mois après les activités de rues, soit au milieu de l’année 2021.

S’agissant de la première phase du projet, le calendrier d’activités se présente comme suit :

  • Le 25 février : le collectif Farata va ouvrir les activités avec des performances dans la cité
  • le 26 février : sera le tour du groupe de sapeurs invités dont les Justiciers de la sape
  • le 27 février : sera consacré au groupe Bakoko
  • le 28 février : sera le jour de clôture des activités et tous les trois groupes presteront sous forme de carnaval envahissant les rues.

Tout compte fait, Kin Etelemi Telemi est l’initiative propre du Collectif Farata qui, depuis sa création en 2016, regroupe des artistes multidisciplinaires vivant et travaillant à Kinshasa. A son actif, cette structure compte plusieurs interventions dans la ville précitée et ailleurs.

Masand Mafuta

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1