Accueil Actualités Pour la Compagnie des Intrigants, 2016 est une année de relance des tournées internationales

Pour la Compagnie des Intrigants, 2016 est une année de relance des tournées internationales

par Danny
0 Commentaire 253 vues
Intrigants

Les artistes-comédiens de la Compagnie Théâtre des Intrigants (CTI) au cours d’une scène

L’année 2016 s’inscrit dans une dynamique de «reprise et de relance des tournées internationales pour présenter des spectacles de théâtre» déjà créés par la Compagnie Théâtre des Intrigants (CTI), a dit M. Valentin Mitendo Mwadi, directeur artistique de cette asbl lors d’une conférence de presse.

M. Mitendo l’a déclaré vendredi 12 février, une date qui coïncide avec «le 34ème anniversaire de la création de la CTI pour annoncer ainsi l’ouverture de la Saison artistique 2016» dont les activités diversifiées débutent dans la première quinzaine du mois de mars prochain.

Abordant le point relatif aux trente quatrième anniversaires, il a tiré un « bilan quasiment positif d’un parcours artistique jalonné de hauts faits sur le plan tant national qu’international », allant de la création des pièces à forte audience à la production dans des salles mythiques en passant la participation à des festivals de renom ainsi que l’obtention de prix.

Le directeur artistique a énuméré «une cinquantaine de pièces traitant tous les sujets sans tabou, créées par la CTI» dont plusieurs sur la sensibilisation à des sujets brûlants faisant l’objet de chronique au quotidien des congolais. Citons entre autres, « Procès de la transition », « Femme, lève-toi », « l’eau c’est la vie », « Monsieur le bourgmestre », « Agir pour la petite enfance », « Mwana aza wolo », »Le Congo et la démocratie », etc.

La CTI a parcouru toutes les provinces du pays, plusieurs villes d’Afrique ainsi que l’Europe dans «le but de promouvoir le théâtre et la culture congolaise», a souligné M. Mitendo. S’agissant de 2016, il a cité trois spectacles qui feront l’objet de tournées à savoir, « Misère » dont on fêtera le jubilé de vingt-cinq ans, « Caméléon » et « L’amour ou la guerre » au-delà desquels seront organisées d’autres activités.

Il s’agit de création des spectacles en milieux scolaires, animations théâtrales, vendredi au théâtre, stage de formation des jeunes des quartiers, nouvelle création théâtrale de CTI notamment les pièces « Nazali Kinshasa » et « Baabou Roi » qui est une coproduction France-RD Congo.

M. Mitendo a fait savoir que la plupart des créations s’alignent dans la perspective du festival des Journées congolaises de théâtre pour et par l’enfance et la jeunesse (JOUCOTEJ) qui aura lieu au mois de mai prochain.

Par ailleurs, en ce qui concerne la saison artistique 2015, le directeur artistique a présenté de statistique éloquente mettant en exergue l’intensité des activités culturelles réalisées au cours de cette période.

Il a cité 16 séances d’animation théâtrale auxquelles ont pris part 4 500 personnes pour vingt écoles dont 15 troupes professionnelles, plus de huit mille participants aux campagnes de sensibilisation, plus d’une cinquantaine d’écoles ayant participé aux Joucotej, plus de six-cent jeunes des quartiers ont participé aux ateliers d’initiation au théâtre, etc.

Secondé dans cette communication par Edgar Kulumbi, l’un des initiateurs de CTI, M. Mitendo, député national honoraire, n’a pas manqué de mentionner les difficultés relatives au financement des activités au niveau des institutions tant nationales qu’internationales tout en promettant de faire mieux dans l’avenir en félicitant tous les membres de CTI et la presse sans laquelle un large public ne peut rien savoir.

La CTI a été créée en 1982 par Sylvain Katanga Mupey, Valentin Mitendo et Edgar Kulumbi tous formés à l’Institut National des Arts (INA).

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1