Accueil 1 UPN : le département de SIC au cœur d’un scandale de corruption

UPN : le département de SIC au cœur d’un scandale de corruption

par Danny
0 Commentaire 73 vues

Le département de sciences de l’information et de la communication (SIC) de l’université pédagogique Nationale (UPN) se trouve impliqué dans une présumée affaire de corruption. Le fait s’est produit deux jours après la délibération des recours de la deuxième session.

Il s’agit d’un jeune étudiant de la deuxième année de licence, nommé Josh Tylton qui déplore le tripatouillage de ses notes.

Dans un post devenu viral sur les réseaux sociaux, ce jeune licencié soupçonne un certain Deo Safari, Chef des travaux dans ce département, d’avoir retranché ses points de stage.

A l’en croire, il ne mérite pas les 66% inscrits dans son relevé des cotes, mais mieux, voire une distinction même.

Josh se plaint aussi d’avoir été victime d’un coup monté par ce Chef des travaux.

« Tu as dit à tes collègues, que je ne mérite pas la distinction, sous prétexte que j’étais impoli et en conflit vis-à-vis de certains enseignants », a-t-il posté.

Un jour avant, il avait fait un autre post, dans lequel il relatait toutes les difficultés rencontrées dans son cursus en l’occurrence, l’adversité des assistants et chefs de travaux.

Il a, par ailleurs, stigmatisé le système d’enseignement supérieur, la qualité du personnel du corps enseignant et les réalités dans son département.

« Je suis triste d’avoir étudié dans ce département. Je suis triste de ce système d’enseignement médiocre axé sur le népotisme et la corruption. Je suis triste de ces incompétents à la mentalité odieuse, qui dirigent nos facs. » Lit-on dans les colonnes de son compte facebook.

Des faits déplorables, qui viennent mettre à nu l’ampleur de la corruption autour des cotes académiques, au sein des universités Kinoises.

Notons que ceci arrive quelques jours après que le président de la République a stigmatisé la qualité des enseignants congolais. Il y a de quoi méditer sur ces propos du chef.

Dodo. M

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1