YEKIMA De Bel Art Artistes, Poètes, écrivain et conteurs

Quelques photos ou tableaux de l’artiste YEKIMA De Bel Art

YekimaYekima De Bel Art naît MELO COSTA Yekima, 5ème d’une famille très modeste de 7 enfants, il apprend comme ses sœurs à parler français à l’école. Il débute sa carrière musicale à 13 ans d’âge, alors qu’il est en C.O 1, comme rappeur-chanteur au sein des Groupes de Rap dans son quartier populaire de KINGASANI* en banlieue kinoise.
Au gré des vagues et en proie aux arts, il s’éprend du théâtre scolaire et classique, de ce fait, il interprète beaucoup de rôles comme acteur comédien. Il aime dessiner mais surtout écrire : plus tard des textes pour des théâtres à l’école, des textes chantés, et plusieurs fois de la poésie.
Yekima se découvre de plus en plus une passion pour la musique, ainsi, plus loin en 2008, Yekima repère la littérature populaire à travers une façon de poétiser les mots sur la musique (Le Slam) ;

 

En mai 2010, YEKIMA monte son premier groupe Slam-Musique.
La même année en Juin, ils enregistrent le premier single Slam de l’Artiste, intitulé HAÏTI DANS UN CŒUR. YEKIMA pense alors débaptiser son style « NEGRO’S L’ÂME ». Du même nom, il désigne le groupe qui l’accompagne.
Au-delà de la langue française qu’on retrouve dans son premier titre, YEKIMA compose aussi en lingala : MWAN’ETUMBA (Lien soundcloud et you tube 1).

DISCOGRAPHIE, SCENES & REALISATIONS

  • HAÏTI DANS UN CŒUR en  juin 2010 (Lien SoundCloud et Youtube 2) ;
  • MWAN’ETUMBA Slam en LINGALA en 2011 (Lien SoundCloud et Youtube 1) ;
  • JE TE PRESENTE KINSHASA en 2012 (Lien SoundCloud et Youtube 3) ;
  •  KINSHASA Song en 2012 (Lien SoundCloud et Youtube 4) ;Le tout 1er Concert Slam-Musique organisé par l’Institut Français de Kinshasa HALLE DE LA GOMBE  en Décembre 2012 
  • Concert Acoustique chez le Collectif SADI  en 2013
  • Yekima interprète MWAN’ETUMBA sur la musique de FRANCO lors d’ouverture Officielle par le 1er ministre Congolais du Colloque International Hommage à FRANCO LUAMBO MAKIADI dans la Salle Orange des Affaires Etrangères (Lien Youtube 5) ;
  • Lancement officiel Campagne Alerte Rouge Vodacom pour le soutien des infortunés de l’Est de la RDC en guerre (Lien Youtube 6);

2ème Live Slam à l’Institut Français de Kinshasa le 21 mars 2014, à l’occasion de la journée internationale de la Poésie. YEKIMA partage sa scène avec le Précurseur de la musique Jazz à Kinshasa le bassiste Gabriel WADIGESILA, le chanteur du Blues Luba Jacques TSHIMANKINDA, le Virtuose de la Guitare Olivier TSHIMANGA, le ballet ARUMBAYA ainsi que ses amis Slameurs du Collectif Slam Mille et Un Vers 

Mais depuis peu, le Studio de musiques urbaines ELOKOMAKASI Productions avec Alain Canonne et LYKE MIKE ont choisi de produire le disque de YEKIMA sous le génie de STIG FINGERS

COLLABORATIONS

A l’entrée du nouvel an 2012, YEKIMA partage la scène de la Salle ATA NDELE* à Kinshasa avec son modèle le Chanteur et Parolier Congolais Jean-Goubald KALALA*, présentant le Slam musical – Négro’s l’âme – pour la première fois à sa population de la banlieu

Invité avec deux autres slameurs Congolais à faire la première partie du slameur Français Grand Corps Malade à l’Institut Français de Kinshasa lors de 15 ans de la Planète Radio RFI en Février 2013
Co-organisation en mars 2014 avec l’Institut Français de Kinshasa de la 3ème Edition Concours Scène ouverte Slam dont le prix gagnant fait la première partie du 2ème Concert de YEKIMA  à l’Institut Français de Kinshasa

  • Invité par un grand de la musique congolaise moderne, le Maestro ZOLA TEMPO, sur deux morceaux du prochain album de celui-ci ;

Yekima invité au Concert du Bédéiste Africain BARLY BARUTTI (Madame Livingstone) à la Halle de la Gombe/Kinshasa
Co-organisation en mars 2015 avec l’Institut Français de Kinshasa & plusieurs partenaires avec le soutien de la SOFIBANK en particulier, de la 4ème Edition Concours Slam #Poésie Urbaine, avec beaucoup plus d’envergures que les précédentes.
Yekima rejoint le Festival International d’Humour TOSEKA en mars 2015 tout de suite après un succès franc de son concours à la Halle de la Gombe, après être repéré par son coordonnateur Ados Ndombasi lors d’une jam-session avec tous les Artistes du label Elokomakasi dans la Villa de la Fondation Hirondelle à Kinshasa-Gombe. Il assure deux soirées de restitution au Centre Wallonie-Bruxelles au même mois de la même année, le 27 & 28, où il est classé comme Slameur faisant du Slam & Humour. (Festival Toseka : le slam est entré par la grande porte, article à lire au lien http://www.adiac-congo.com/content/festival-toseka-le-slam-est-entre-par-la-grande-porte-30186/ lien dépêches de Brazzaville à cliquer ou à retaper si en imprimé)

·         La troisième édition du Festival d’Humour International d’Humour au Théâtre de Verdure présente la Team TOSEKA avec 6 Humoristes et 1 Slameur-Humoriste lors de la soirée Made In Congo, Yekima. Yekima ouvre les deux soirées Ouverture au sein de la TEAM (Soirée Made In Congo) et Clôture avec les invités internationaux dont l’équipe Ma Famille. Ses deux textes Ma Banlieue et Sur La Table à Manger du Congolais ont galvanisé le public du Théâtre par leur particularité poétique. (Photo 17) (Les rideaux du festival «Toseka 3» sont tombés à Kinshasa/ http://fr.allafrica.com/view/group/main/main/id/00038499.html)(http://arts243.skyrock.com/3260361274-Quand-le-slam-rencontre-l-humour-Yekima-au-coeur-de-Bel-Art-du-stand.html)

DEMARCHE ARTISTIQUE DE YEKIMA mise en « Je » (NEGRO’S L’ÂME)

Le SLAM, une espèce en voie d’apparition et un genre musical émergeant à Kinshasa, est ma dernière et récente rencontre musicale depuis 2008.
D’abord, comme jeune des années 80, ma jeunesse est elle aussi bercée en général par le succès de WENGE MUSICA BCBG 4X4 TOUT TERRAIN ; ensuite, avec mes grands-mères auprès de qui j’ai vécu jusqu’à l’âge de 10 ans, l’on écoutait plutôt les chansons de TABULEY ROCHEREAU, FRANCO LUAMBO, pour ne citer que ceux là ; enfin,  avec mes sœurs et cousins, nous aimions par contre écouter des sonorités exotiques et un peu teen-ager d’Afrique et d’ailleurs : MC SOLAAR, BISSO NA BISSO, Céline Dion, ANGELIQUE KIDJO, MORY KANTE, ou les sons américains de l’époque.
J’écoutais LOKUA KANZA et PAPA WEMBA au Home de l’Université où j’étais interne, et plus tard ABD AL MALIK et Grand Corps Malade.

Me retrouvant plus tard à la croisée de tous ces univers musicaux composites, dans la façon de faire ma musique donc, je choisis de mélanger l’orale-littérature et les cadences et sonorités beaucoup plus du Congo, aussi d’Afrique, quoique quelques fois je reste généraliste. Ainsi, je désigne ma marque par NEGRO’S L’ÂME. C’est aussi dans le but d’être plus proche des goûts de mon peuple bien que je fasse du Slam, en leur proposant un nouveau cocktail musical.
Je compte, pour ce faire, présenter ma musique sur des scènes locales et internationales et la vulgariser à travers cet album que je prépare.
A présent, j’ai entrepris une autre démarche de l’oralité dans le besoin d’en exploiter différentes facettes, ici je parle de l’Humour. J’ai rejoint la Team TOSEKA du Festival International d’Humour de Kinshasa avec qui on a déjà fait 2 restitutions au Centre Wallonie Bruxelles et la troisième édition du Festival au Théâtre de Verdure avec succès. Actuellement donc, je m’identifie comme Slameur-Humoriste.

TEXTOGRAPHIE  ou LYRICOGRAPHIE

Dans l’autre vie (déjà présenté sur scène) ;
MWAN’ETUMBA (déjà présenté sur scène et en discographie) ;
Haïti dans un cœur (déjà présenté sur scène et en discographie) ;
Je te présente Kinshasa (déjà présenté sur scène);
La mort le peut (déjà présenté sur scène);
Qui donne au Slam prête à la Poésie (déjà présenté sur scène) ;
Les lèvres de nos Pères ;
Comprenez mon émotion ;
Trop de tropes trompent ;
L’autre même esclave, l’autre même maître (déjà présenté sur scène) ;
On est esclaves (déjà présenté sur scène) ;
Verre en plastique (déjà présenté sur scène);
Un griot perdu dans la ville (déjà présenté sur scène) ;
Une saison chez moi, mise en rimes et musiques des extraits d’une saison au Congo d’Aimé Césaire (déjà présenté sur scène) ;
Césaire, ouvre-toi ! (déjà présenté sur scène) ;
Je sais ;
Amour Azimuts ;
Femme égale éloge (déjà présenté sur scène) ;
GRATIMA ;
J’ai peur de dormir nue ;
La fille du révérend ;
Ma banlieue (TOSEKA 3) ;
L’âge de l’arme (déjà présenté sur scène) ;
Le débrouillard ;
Le badaud BITALA-TALA ;
Sur la table à manger du Congolais (TOSEKA 3) ;
Le roi et le pion ;
Le sapeur ;
Le présent du Subjectif ;
Une minute de paroles ;
Les âmes damnées à peau d’âne ;
AYEYE  (déjà présenté sur scène) ;
Les coqs égorgés ;
Photographe de la liberté (déjà présenté sur scène) ;
Slam de la rue ;
Un mail à Grand Corps ;
VIYA, virus du Sida ;
Lola ya Bonobo ;
Le Sapeur ;
#Un1que ;
J’ai demandé à Dieu (déjà présenté sur scène) ;
Verbe qui vole ;

Partager cet article
error0
YEKIMA De Bel Art
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)
Banner Ads Post

Laisser un commentaire