Accueil 1 Concert Ya biso Wenge : Les anges adorables en l’ombre d’eux-mêmes

Concert Ya biso Wenge : Les anges adorables en l’ombre d’eux-mêmes

par Danny
0 Commentaire 113 vues

Le concert réunissant les anges adorables du Wenge Musica 4×4 tout terrain, 25 ans après, n’a pas exactement répondu aux attentes de mélomanes congolais.

Dans un stade archicomble que l’on pensait assister à un derby kinois du vieux temps entre DCMP et Vita Club, les ténors du clan wenge ont été à bout du souffle pour étancher la soif de tous les kinois qui s’impatientaient de les voir assurer un spectacle époustouflant. Mais hélas ! Le destin a été farceur, le dégoût a eu son maître mot.

Une si longue attente n’a pas permis à quiconque ayant fait le déplacement du stade de digérer sereinement le manque de respect manifesté à son égard. Un concert qui devrait commencer à midi, a pris extrêmement du temps de retard, une chose qui a animé un sentiment de regret au sein du public. L’organisation a failli à sa noble mission de se conformer à ses propos textes divulgués lors de la communication agressive qui a émaillé ce que l’on a qualifié du concert de l’année.

Faudrait il parler de la scène proprement dite? Deux organes de sens, soit l’ouïe et la vue, ont été en parfait désaccord. Le spectacle ne s’est pas déroulé comme il fallait, si l’on peut se référer de tout ce qui se disait bien avant cet événement. Une piètre prestation est le mot juste auquel on peut simplement se résigner.

La scène bien garnie a été un obstacle cauchemardesque pour les anges adorables de donner un concert digne de leur rang, après 25 ans de dislocation. Ils ont été incapables de jouer ensemble. La pratique de l’improvisation a été de mise. D’aucun ne peut croire qu’ils ont eu suffisamment du temps pour répéter durant 2 mois ou bien ils ont été juste animés par un excès de zèle ou la fièvre de leadership. Ce qui justifie qu’ils ont été en l’ombre d’eux-mêmes.

Le phénomène Mabanga (ndlr, dédicace), une monnaie courante de la scène musicale congolaise, n’a pas manqué au rendez-vous. Moins de temps pour faire revivre à tous les mélomanes, les moments nostalgiques de leur répertoire qui a fait la pluie et le beau temps des années 90, ils se sont permis de satisfaire à leurs meilleurs offrants, un cocktail bien servi de Mabanga. Triste sort, Werrason a été aperçu avec une paperasse bien remplie de noms, allez-y comprendre.

En terme d’organisation, ce concert restera gravé dans les annales de la musique congolaise. Personne ne croyait qu’un jour, les têtes pensantes du Wenge Musica 4×4 tout terrain pourraient se retrouver sur un même podium et chanter à l’unisson. Une sacrée réconciliation qui a mis tous les mélomanes d’accord et le monde entier a eu les yeux braqués sur eux. Mention spéciale à l’organisateur de ce concert.

Bien que les imperfections sont humaines, l’événement a été une réussite totale. Bravo aux anges adorables qui ont su donner ce qu’ils pouvaient offrir au public Kinois, 25 ans après.

Masand Mafuta

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1