Accueil Evénements Festival Amani 7: Le ministre de la culture et des arts propose la délocalisation de l’édition prochaine du festival.

Festival Amani 7: Le ministre de la culture et des arts propose la délocalisation de l’édition prochaine du festival.

par Danny
0 Commentaire

Présent à Goma pour s’assurer l’effectivité de la bonne tenue de la septième édition du Festival Amani, le ministre de la culture et des arts Jean-Marie Lukundji a annoncé jeudi 13 février, au cours d’un point de presse organisé dans la ville de Goma, la délocalisation de la prochaine édition de cette grande messe culturelle des grands lacs pour une autre ville ou province en vue d’accomplir la mission du Chef de l’Etat, celle de pérenniser les acquis de la paix en l’est du pays.
Dans son speech, le patron de la culture et des arts en RDC a rassuré les organisateurs du soutien du gouvernement central en guise de la contribution de ce festival dans la sensibilisation à la paix.

« Pour nous, au cours du festival Amani, le message va très loin et ce dernier est donc un instrument nécessaire pour véhiculer le message de paix » a-t-il fait savoir.
Partant de la question selon laquelle le festival Amani devait avoir lieu à Beni, zone jugée en conflit pour assoir un climat de paix, Jean-Marie Lukundji n’a pas cloué sa langue pour éclairer la lanterne des chevaliers de plume.
« Entre le pour et le contre, il y a le sérieux comme dit-on. Le sérieux est qu’effectivement ce festival ait lieu et surtout là ou il y a la quiétude car à Beni il y a encore beaucoup de choses qui se passent. Il n’est pas nécessaire que ce festival se tienne à Beni où les événements imprévisibles pourraient surgir » a-t-il précisé.

« A Goma, le message ira plus loin que possible car le monde entier est entrain de suivre Amani. Ce festival veut faire qu’au-delà, certes, de la violence et le viol qui rongent le pays mais la paix domine en majeure partie de la RDC » a-t-il ajouté.

Plus de 36000 festivaliers sont attendus à cette grande messe culturelle de la paix dans les Grands Lacs. Trois jours suffiront pour les assises du Festival Amani du 14 au 16 février au Collège Mwanga à Goma avec une programmation de grande envergure.

Masand Mafuta/Culture Congo

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1