Accueil 1 JM de la poésie : ”Il existe une poésie Congolaise”, Hervey N’goma

JM de la poésie : ”Il existe une poésie Congolaise”, Hervey N’goma

par Danny
0 Commentaire 498 vues

Répondant aux questions de Culture Congo, en marge de la Journée Mondiale de la Poésie, Hervey N’goma, poète, a fait savoir ce qu’est réellement ce genre littéraire célébré en ce jour. Il a aussi, par l’occasion, éclairé l’opinion sur l’existence d’une poésie purement congolaise.

D’emblée, Hervey N’goma N’goma admet qu’il est possible de parler d’une poésie congolaise, puisqu’il existe des congolais qui rédigent des poèmes en Français. Et cela tout en sachant, que la poésie est un genre appartenant à la littérature. Cette dernière qui n’est rien d’autre que l’ensemble des ouvrages écrits par des auteurs d’une nationalité, d’un espace géographique donné.

Par contre, celui qu’on appelle ”le poète de la République” a décelé une nuance pour ce qui est de l’existence d’une poésie purement congolaise. Pour Hervey, on peut parler de l’existence d’une poésie congolaise mais non d’une purement congolaise, et ce, parce que les écrivains Congolais écrivent en Français, une langue qui n’est pas la leur. Ceci dit, les auteurs congolais devraient écrire dans leurs langues maternelles ou nationales afin de ne pas louper leurs lecteurs cibles, en l’occurrence les peuples congolais.

En outre, cet aspect linguistique, ” le poète de la République” a soulevé la problématique du style, car à l’en croire, les auteurs congolais imitent ceux occidentaux et veulent écrire comme eux.

Rappelons que la journée mondiale de la poésie a été adoptée lors de la 30ème session de la conférence générale de l’UNESCO à Paris, en 1999. Elle a pour but premier de soutenir la diversité linguistique à travers l’expression poétique et d’augmenter les chances des langues en danger d’être entendues.

Balka Josh

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1