Accueil 1 Mali/Projet Femmes marionnettistes de l’Afrique de l’ouest : La Cie Nama présente le spectacle de restitution de l’atelier de marionnettes à table et marionnettes habitables ce jeudi 21 octobre

Mali/Projet Femmes marionnettistes de l’Afrique de l’ouest : La Cie Nama présente le spectacle de restitution de l’atelier de marionnettes à table et marionnettes habitables ce jeudi 21 octobre

par Danny
0 Commentaire 451 vues

La Cie Nama organise ce jeudi 21 octobre courant, le spectacle de restitution de l’atelier de marionnettes à table et marionnettes habitables, pour le compte du projet femmes marionnettistes de l’Afrique de l’ouest, à l’espace Magnambougou Faso Kanou, référence Rond-point de Karo Missiri à Bamako (Mali).

Après 3 semaines d’atelier autour des choses de récupérations , le moment pratique est arrivé où les stagiaires présenteront 4 spectacles autours des sujets proposés par le formateur à savoir : « C’est notre tradition », « la méchanceté des gens », « l’hospitalité d’une vieille » et « le jour de ma déception ». Il faut le noter que ces textes ont été co-écrits, interprétés et mis en scène par ces stagiaires sous un travail collectif.

Durant leur formation, ces stagiaires ont été initiées à la conception d’un dossier de spectacle. Selon lui, c’est très important pour elles de le connaître, parceque, demain, chacune d’elle pourra singulièrement créer son propre spectacle.

Précisons que Cet atelier a été animé par l’artiste S.Konde, marionnettistes, comédien, conteur, dramaturge, metteur en scène et directeur de la Cie Théâtre de Marconte (Kinshasa-RD-Congo).

Se confiant à la rédaction de culturecongo.com, l’artiste à multiples casquettes à tenir de remercier son collègue directeur de la Cie Nama pour avoir construit une passerelle entre l’Afrique centrale et l’Afrique de l’ouest.

Je profite de remercier mon ami, cher frère et collègue Directeur de la Cie Nama pour avoir construit une passerelle en première et qui sera profitable pour tout le monde comme disait Thomas Sankara (l’humanité a besoin d’un pont et non d’un mur). Je salue cette forte collaboration qui vient de se sceller entre deux nations, soit l’Afrique centrale et l’Afrique de l’ouest (la Cie Théâtre de Marconte et la Cie Nama) », a-t-il affirmé.

Il a, en effet, lancé un appel solennel aux dirigeants politiques d’avoir un sens de pouvoir équitable pour que la politique culturelle soit établie qui fera en sorte que la culture soit consommée par tous les peuples.

« En ma qualité d’artiste, je demande à nos dirigeants (politiciens) d’avoir un sens de pouvoir équitable, que la politique culturelle soit un sujet bien traitée à l’Assemblée nationale afin que la culture soit consommée par tout le monde. Là où la politique divise les nations, l’art et la culture les reconstruisent, les rassemblent et donnent vivement l’espoir aux peuples », a-t-il poursuivi.

Il est à souligner que, si ce projet a vu le jour de manière satisfaisante, c’est grâce au concours de la Fondation DOEN, Institut Français du Mali, Cercle culturel Germano-Mali, AMMCDR et Réseau africain des Festivals d’arts en Espace public « Ma rue ».

Après un mois de périple au Mali, l’artiste S.Konde Artpédi regagne la capitale congolaise, ce samedi 23 octobre à 17h, à l’aéroport international de N’djili (Kinshasa).

Masand Mafuta

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1