Accueil Artistes Proto Bantou

Proto Bantou

par Danny
0 Commentaire

PROTO-B : L’ARCHETYPE DU NOUVEAU RAP KINOIS La réputation de BARUMBU comme commune précurseur du mouvement hiphop à Kinshasa ne fait l’ombre d’aucun doute. Qui raconte Hip hop à Kinshasa parlera forcement de DJO BADELA (MUDJANSA, figure de proue de la dance dans les années 80 qui enccadrait les artistes tels GATO BIVENS), CHEIK MAN (illus­tre nom du ragga et du rap du groupe Empire BAKOUBA de PEPE KALE) leader du GHETTO CHCAGO, ROCKY B du groupe BAWUTA KIN, DIDIER QUALITE ou DJO COOL de DIVINE POSSIE ou plus récem­ment LEXXUS LEGAL… C’est dans cet environnement, entre le hot de l’avenue FLAMBEAU et de ses terrasses, les soirées et les booms mais aussi la conjoncture sociale, reflet de l’état du pays, que verra le jour le groupe PROTO-B. Les lignes qui suivent survolent leur parcours, philosophie et style. A L’ORIGINE… l’ECOUTE ET LES VIEUX ! Au début, on écoute (FU-SCHNICKENS, ONYX, KERRY JAMES, OL KAINRY, NWA, WU-TANG) et on observe ces vieux dont les punchlines fascinent ! On ne rappe que quand B’NAL, STEALTH-T, BOLAY, FB-ONE (la génération rap juste au-dessus) ont finis d’enregistrer dans la chambre de B’NAL, chambre qui s’est transformer en studio de fortune depuis que K.O-KING a ramené un micro de on ne sait où… le manque de moyens réels de production et les impératifs sociaux s’imposant feront que la plupart des vieux ne tarderont pas à abandonner la vibes. C’est alors que KARBO, LASKO et Charli aka LIDUSU se lanceront dans leurs premières rimes. Entre freestyle et textes engagées, le profil d’un rap hors commun (mêlant LINGA­LA et français) prendra forme et se consolidera avec la venue des nouveaux adeptes. Nous sommes en 2010 et Jusque-là, il n’y a qu’un collectif de jeunes rappeurs qui trainaillent ensemble et « freestylent » de quartier en quartier… PROTO-B n’existe pas encore. LA MORT DE STEALTH-T, l’élément déclencheur De tous les vieux, STEALTH-T c’est le « pire vieux » (terme kinois pour signifier une très grande intimité).

Il traine, mange, fume (loool) avec LASKO, LIDUSU, KARBO et les autres. Mais surtout il rappe de façon sans précédent et les inspire. STEALTH-T est revenu des Etats-Unis en 2003 et n’y retournera plus car en mars 2011 il mourra suite d’une courte maladie. C’est à l’occasion de l’enregistrement de la chanson en sa mémoire que la clique se découvre et se révèle auprès des proches d’abord et de tous BARUMBU ensuite. De par le succès de ce morceau qu’ils se rendent compte de leur potentiel individuel et se décident de s’unir pour monter un groupe : les «INCONNUS » viennent de naitre. DES INCONNUS AUX PROTO-B Les INCONNUS sont formés de LASKO, BLACK PANTHER et ALL RIXHE. Depuis le morceau « hommage à STEALTH-T », Il n’y a pas eu un projet sérieux si ce n’est des freestyles et quelques shows scolaires. Cependant, la clique ne cesse de s’agrandir. KARBO, ARKA 56, Charly LIDUSU, INCO JOE et FLUVIO re­joignent le crew et, dès janvier 2012, l’idée d’un « Point de départ », premier projet mixtape du groupe, germe dans les esprits. Les inconnus les sont de moins en moins. De BARUMBU à Ma campagne, en passant par LIMETE, LINGWA­LA ou ROYAL, leur talent n’est plus à prouver. Les petits rêveurs sont désormais des rappeurs confirmés. Du coup le nom du groupe aussi doit changer. De par le style et la philosophie du groupe, on se rend vite compte qu’un nouveau rap vient de voir le jour et le groupe est unanime : dorénavant on nous appellera « PROTO­TYPE BANTOU ». Plus qu’un groupe de rap, PROTO-B s’apparente à une confrérie car, à part les rappeurs, il y’a une cohorte d’amis et de vieux de tous les quartiers côtoyés par le crew, qui se considèrent comme membre du groupe à part entière et s’identifient à son rap. L’ « Emprise », est l’un des morceaux qui traduit mieux cette identification. L’aura du rap made in PROTO-B fascine aussi la diaspora. C’est dans ce contexte que YOUSSOUPHA sera sub­jugué par un freestyle et par la même occasion présentera le crew à PHILO, son producteur, qui le signera plus tard pour l’avant-première du premier concert de YOUSS à Kinshasa. Avec plusieurs concours remportés à son palmarès, plusieurs concerts, festivals et la venue des nouveaux mem­bres comme MAGNETO (punchliner sans précédent), LIFELO… PROTO-B se révèle comme l’un des meil­leurs groupes de rap de la capitale. L’innovation est la philosophie, FAZTECH est le style Le rap de PROTO-B s’inspire d’une panoplie de styles et, aux premiers abords, n’a rien de particulier.

Un rap mêlant LINGALA et français… c’est du « déjà-ouï ». Cependant, ce qui fait l’originalité de ce rap et par ricochet ce sur quoi repose toute sa philosophie, c’est la manière dont il est servi. Le beat (l’instrumentale) y joue un rôle capital car c’est lui qui canalise la vibes et détermine si le morceau doit être chaud ou calme. En outre, il influence la « phase » et la « technique » (la manière dont les phrases et les rimes sont déclamées sur la musique), selon qu’il est saccadé ou linéaire. D’où cet accent mis sur la recherche des sonorités sortant du lot. Les textes ne sont qu’un miroir à travers lequel toutes les couches sociales se voient leurs reflets. La politique, la condition sociale, les délires de jeunesse sont autant de thèmes développés. Tel est l’économie du style FAZTECH, un style qui fait aujourd’hui l’unanimité au sein, non seulement de la communauté hiphop mais aussi de tout le public. PROTO-B EN RESUME Les membres: LASCO, KARBO, MAGNETO, ALL-RHIXE, BLACK-P, ARKA 56, LEFELI, CHARLY LIDUSU et FLUVIO. Année de création du groupe : Le Groupe PROTO-B a été créée en 2012 Les projets : Point de départ (2012) Les grandes dates : • Le 28 juin 2014, avant-première de l’artiste POISON au Groupe Scolaire Aurore à l’occasion de la journée culturelle de fin d’année scolaire 2013-2014 ; • le 21 juin 2014 au centre culturel BOBOTO à l’occasion de la fête de la musique, événement organisé par la structure PLAY EVENT • le 14 décembre 2013, festival “Air d’ici 3” organisé par RACINE ALTERNATIVE • le 16 novembre2013, avant-première du Concert du Retour du Groupe Fatima CIA, précurseur du mouve­ment Hiphop à Kinshasa, dans la grande salle du Notre Dame de FATIMA. • le 01 Juin 2013, avant-première de l’artiste YOUSSOUPHA à l’occasion de son premier concert dans son pays au Grand Hôtel de Kinshasa, organisé par BOMA YE Music.

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1