Accueil 1 Trophée des vaillantes femmes africaines 2022 : la Mutuelle « Femme en avant » rend hommage à Maman Olangi Wosho, le 16 septembre

Trophée des vaillantes femmes africaines 2022 : la Mutuelle « Femme en avant » rend hommage à Maman Olangi Wosho, le 16 septembre

par Danny
0 Commentaire 394 vues

En date du vendredi 16 septembre 2022, L’ONG Projet Alternatif de Développement par l’Epargne, Consommation et les Crédits (PADECC), par le biais de sa sous-commission mutuelle « Femme en avant », organise une soirée de gala pour le compte de la première édition avec trophée, de remise des prix aux femmes vaillantes.

Axée sur la thématique « Maman je t’aime », cet événement de taille va se dérouler en la salle de l’hôtel Sultani River, dans la commune de Ngaliema.

Spécifiquement dédiée à l’éminence Olangi Wosho (D’heureuse mémoire), « Maman je t’aime » se veut un moment idoine d’encourager les initiatives ainsi que les œuvres locales de femmes africaines en générales et congolaises en particulier.

Lors d’un entretien avec votre rédaction, Guys Mbongo, initiateur de l’événement, a révélé que le choix porté sur la servante de Dieu Olangi Wosho comme modèle pour cette 1ère édition, est issu du réel souhait de voir la femme congolaise braver les échelons et atteindre le sommet dans son domaine d’application comme l’a royalement accompli cette dernière.

De plus, le coordonnateur du projet PADECC a, en effet, évoqué que c’est une autre manière honorable de continuer à couronner les œuvres réalisées par cette héroïne congolaise durant ses séjours sur la terre des hommes. Que ce soit dans le domaine d’entrepreneuriat et beaucoup plus du côté ecclésiastique.

Il faut donc savoir que, outre l’illustre disparue Olangi Wosho, vingt-cinq femmes sélectionnées, selon le critère de leurs réalisations, recevront à cette même occasion le prix d’encouragement pour leurs œuvres et initiatives dans la diversité de métier exécutée par chacune d’elles.

Pour l’agrémentation de ladite soirée, sachons qu’un cocktail artistique sera servi aux assoiffés entre autres le défilé de mode, l’humour, le ballet et tant d’autres belles surprises à savourer.

Utile de retenir que le projet « Maman je t’aime » qui a été mis en application depuis 2015 pour propulser la femme congolaise, compte déjà trois éditions sans trophée et promet une surprise à découvrir lors de cette 1ère édition avec trophée.

Laetitia Kabala

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1