Franck Moka Artistes, Cinéastes, Musiciens profane

Franck vit et travaille à Kisangani.
Il commence le rap dans à la fin des années 90, alors que la ville est sous domination rwandaise et devient la seconde voix, l’alter ego de Pasnas qu’il a depuis accompagné en studio et sur scène au Congo (Goma, Kisangani, Kinshasa), au Rwanda (Gissenyi, Kigali, Butare) et en Europe (Bruxelles, Limoges…).

photoFranck-c-V- Dupray
Plusieurs rencontres marquent son parcours : Philipp Kroll, leader de Texta en 2009, Gaël Faye dans le cadre d’un atelier à Kigali en 2013 ou le rappeur burkinabe Smockey qu’il assiste lors d’une résidence de création en janvier dernier.
FM développe également et programme sa propre musique depuis plusieurs années et a présenté son travail en 2014 à Johannesburg (Plat4orm), Lubumbashi (Halle de l’Etoile) et Düsseldorf en Allemagne (Kit Café). Son rap très engagé mêle électro, rumba congolaise, sebene et au rap hardcore.
FM est aussi interprète et a pu se former auprès de Faustin Linyekula ou du metteur en scène français Jean-Paul Delore.
En 2013, il est interprète pour la sud-africaine Hlengiwe Lushaba, Highway to Heaven / Paradise Road a été présenté à la Tanzhaus Düsseldorf, Hellerau Dresde et Kampnagel à Hamburg dans le cadre du programme Dance Dialogues Afrika. Il cosigne en 2015 Nzela Ya Mayi, montré au Hebbel Theater à Berlin, puis compose la musique de la dernière création de Dorine Mokha Entre-deux : Lettre à Guz.

Franck Moka
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)
Banner Ads Post

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :