Accueil 1 Journées Cinématographiques de Carthage/Tunisie : Kevin Mavakala gagne le prix du 2e meilleur projet est post-production du Programme Takmil

Journées Cinématographiques de Carthage/Tunisie : Kevin Mavakala gagne le prix du 2e meilleur projet est post-production du Programme Takmil

par Danny
0 Commentaire 116 vues

La RDC continue de gagner des points sur les annales du cinéma congolais. Tel est le cas du cinéaste congolais Kevin Mavakala qui vient de remporter le prix du 2e meilleur projet en post-production du Programme Takmil aux Journées Cinématographiques de Carthage (JCC 2022) à Tunis, capitale de la Tunisie.

En ce qui concerne cette récompense, « La vie est un chemin de fer » étant le projet honoré, est une compilation de 4 courts-métrages pour en faire un long-métrage, réalisé par 4 jeunes réalisateurs congolais à savoir Kevin Mavakala, Tousmy Kilo, Isaac Sahani Dato et Manassé Kashala, produit par Dieudo Hamadi.

« Avec peu, nous pouvons faire des grand-choses, il nous suffit juste de nous mettre au boulot et travailler intelligemment. Nous avons énormément du talent, c’est à nous de l’exploiter sinon Dieu nous posera la question (Qu’est-ce qu’on a fait avec tout ce qu’il nous a donné ?). Il est temps en tout cas de faire valoir notre pays… », lance-t-il un appel solennel à tous ses pairs, dans le secteur du 7e art.

Le jeune réalisateur, Kevin Mavakala ne cesse d’éblouir le monde du cinéma, avec ses prouesses grandissantes. Il vient de rafler le 16e prix de sa carrière professionnelle. Dans son compteur, il possède deux courts-métrages à savoir : « Les devoirs » (2018) et « La star » (2021), tous deux sélectionnés et primés, un peu partout dans le monde. Il est présentement en post-production de son prochain film « La vie est un chemin de fer », en coréalisation avec les 3 réalisateurs susmentionnés.

En rappel, Carthage Film Festival est l’un des plus grands festivals du cinéma africains qui est à sa 33e édition, cette année. Par ses différents programmes, il contribue à l’évolution de l’industrie du cinéma dès le développement des projets jusqu’au produit bien fini.

Masand Mafuta

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1