Accueil 1 La première série de l’événement « A la table des décisions » s’achève avec la grande satisfaction de la jeunesse africaine

La première série de l’événement « A la table des décisions » s’achève avec la grande satisfaction de la jeunesse africaine

par Danny
0 Commentaire 131 vues

Deux jours ont suffi, soit mardi 14 et mercredi 15 septembre 2021, pour la tenue de la première série de l’événement « A la table des décisions », organisée par les défenseurs de la charte africaine de la jeunesse, sous la thématique centrale « Jeunesse africaine, actions sociales pour atteindre le développement du continent.

Lors de point presse tenu mardi 14 septembre, Mme Iris Nzolantima, défenseuse de cette structure au niveau de la RDC, a fait savoir que cette activité est une série d’événements qui vient d’être lancée pour jeter le pont entre les jeunes et les décideurs pour que la jeunesse fasse partie intégrante dans la gouvernance et dans les institutions tant publiques que privées.

De son côté, Mme Michèlle Ndiaye, représentante du bureau de l’Union Africaine, s’est dit être ravie de soutenir cet événement qui , d’une manière où d’une autre, se veut un panel de discussions sur la mise en œuvre de la charte africaine de la jeunesse, mais aussi de l’UA en général. Selon elle, il est noté quatre points essentiels pour la vulgarisation de cette charte à savoir :

  1. Les signatures et ratification des états membres
  2. L’appui que l’on apporte aux défenseurs sachant que chaque pays a son plan d’action non seulement pour vulgariser cette charte, mais aussi amplifier le message envers la jeunesse africaine
  3. L’article 11 appelle les pays membres à donner à la jeunesse toute sa place dans le processus de prises des décisions
  4. Faire en sorte que le financement des défenseurs qui sont dans 54 pays puissent recevoir l’appui du ministère de la jeunesse des états membres.

A cela s’ajoute les différentes interventions pertinentes de hôtes de l’activité venus de certains pays africains, plus précisément Bachar M. Batrane (Tchad), Genny J. Lefouaba (Brazza) et Vanessa Metou (Brazza).

Deuxième journée des Assises de l’événement « A la table des décisions » axée sur la gouvernance, tourisme et la santé

Dans son mot de bienvenue, La defenseuse Iris Nzolantima a tenu à rappeler le thème central de cette activité panafricaine et l’objectif poursuivi à travers cette table ronde qui est d’unir la jeunesse et mettre en place les notions de sensibilisation pour faire avancer le programme en sa faveur.

Pour elle, cette journée a été marquée par des axes stratégiques des défenseurs pour présenter les droits et devoirs de la jeunesse ainsi que les responsabilités des états membres de l’UA. De plus, elle a martelé que la table des décisions n’est pas un évènement de plus, mais un évènement qui a porté un plus.

Présent à cette activité, le ministre de la jeunesse, Yves Bunkulu Zola, a tenu d’informer qu’au niveau de la RD-Congo, le ministère de la jeunesse a un organe interne qui reçoit plus des questions des jeunes. Pour lui, les étudiants doivent comprendre les règles qu’ils ne peuvent pas dépendre de chercher un emploi mais plutôt d’en créer. Ensemble, le ministère de la jeunesse et les étudiants ont la mission d’amener la charte jusqu’à l’arrière pays.

Il tient de signaler que cette activité a été ponctuée par la présence de plusieurs autorités de l’état qui, autour de la table ronde, ont répondu aux diverses problématiques posées par les jeunes, par le truchement des ateliers, dirigés par Mme Bibiche Kabengele, chargée des relations publiques du chef de l’État.

En guise de cette activité, une première pour la ville de Kinshasa, de nombreuses décisions résolvantes ont été prises par les différents jeunes ayant participé à ces assises et quid aux autorités compétentes d’en faire bon usage, afin que ces decisions puissent trouver gain de satisfaction.

Prisca Kilunga / Masand Mafuta

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1