Accueil 1 L’artiste comédien Daddy Dikambala a tiré sa révérence à Kinshasa.

L’artiste comédien Daddy Dikambala a tiré sa révérence à Kinshasa.

par Danny
0 Commentaire

Quelques semaines à peine écroulées après la mort de l’artiste comédien Chicco Pululu, le monde du théâtre congolais vient d’être secoué une fois de plus par la disparition soudaine d’un autre artiste comédien à la personne de Daddy Dikambala, mort survenue dans la soirée du mardi 11 février au clinique Ngaliema de suite d’une longue maladie.
De son vrai nom Alidor Tulier, Daddy Dikambala connu affreusement sous le sobriquet « Nsusu kitomina » aurait longuement souffert d’un cancer au niveau du pancréas. Durant son hospitalisation, ses collègues artistes comédiens ne cessaient de lancer des cris de détresse auprès des autorités politico-administratives en vertu de son transfèrement à l’étranger pour bénéficier des soins très appropriés mais hélas ces appels ont été un silence-radio dans les oreilles de certaines personnalités du pays. 
L’annonce de cette triste nouvelle n’a pas laissé indifférents les artistes comédiens de la place s’étant servis des réseaux sociaux pour témoigner de leur amour envers l’un des leurs qui vient de transiter vers l’outre-monde.

Daddy Dikambala

« Repose en paix Grand frère Daddy Kitambala tapis rouge » a posté Fiston Saï Saï sur sa page facebook.
 » c’est avec des larmes aux yeux que je viens d’apprendre la triste nouvelle de la disparition de l’artiste Daddy Dikambala Tsusu Kitomina tapis rouge! Paix à ton âme cher ami et frère » s’est exprimé Bienvenu Tukebana alias Caleb par son compte facebook.

Découvert au sein du groupe Chic Choc Loyenge de L’artiste comédien Ngadiadia Ngadios, Daddy Kitambala a été reconnu comme l’une des figures emblématiques du théâtre congolais et fait parti du cercle de ceux-là ayant participé à la renaissance de l’art dramatique congolais au cours des années 90-2000.
C’est depuis 2009 qu’il a voulu mettre fin à sa carrière artistique à travers une vidéo postée sur YouTube suite à son état de santé ayant été précaire dès cette époque. Par contre, ses collègues avaient inondé la télé congolaise pour lancer des appels de fonds pour lui assurer une bonne santé en guise de la continuité de ses prestations dans le théâtre. De passage au sein du groupe de l’artiste Siatula, il a rudement évolué dans des groupes de Nzonzing durant une bonne partie de sa carrière.

A noter qu’il a laissé derrière lui une veuve au nom de Gisèle Dikambala et une famille de sept enfants.
« La mort n’est rien, mourir sans gloire c’est mourir chaque jour » dit-on, Bravo à l’artiste Daddy Dikambala pour les loyaux services rendus dans le théâtre congolais. La rédaction de culture congo présente par cette occasion ses sincères condoléances les plus dévouées à tous les artistes comédiens congolais et à sa famille biologique éplorée.
En attente d’éventuels programmes des obsèques qui vous seront communiqués ultérieurement, les funérailles se tiennent à sa résidence familiale à Kitambo.

Masand Mafuta/Culture Congo

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1