Accueil 1 L’artiste musicien Koffi Olomide convoite le poste du directeur de cabinet de Felix Tshisekedi.

L’artiste musicien Koffi Olomide convoite le poste du directeur de cabinet de Felix Tshisekedi.

par Danny
0 Commentaire

L’artiste musicien Koffi Olomide, chairman de groupe Quartier Latin International, a plaidé pour la dépolitisation de certains postes institutionnels en République Démocratique du Congo.
C’est au cours d’une émission télévisée que le chanteur légendaire congolais a envisagé de vives voix la dépolitisation de quelques uns des postes institutionnels en RD-Congo en estimant que le patriotisme et les compétences avérées de certains citoyens doivent en faire objet au détriment des tendances politiques.

« Le poste comme celui du Directeur de cabinet du chef de l’État, on peut aussi faire appel à Koffi Olomide et je vous assure, vous verrez la qualité d’un travail bien fait » a-t-il déclaré.
Eu égard à cela, il a jugé que le fait d’être ne relève aucunement l’envie de changer son rang social. A en croire à ses dires, il continuera de vivre certainement comme d’habitude même si ce poste convoité lui soit confié.
« J’habiterai toujours dans ma maison, je n’aurai pas besoin d’avoir une vie luxueuse. La RD-Congo n’appartient pas seulement aux politiciens, mais également à tout citoyen qui aime son pays. Les politiciens aiment aussi le pays, mais de fois ils deviennent esclaves des coalitions politiques » a-t-il ajouté.

Concernant le poste du directeur de cabinet, le patron de la roumba congolaise a précisé que le chef de l’État lui apportera son expertise au regard des orientations et directives liés à ce poste. En cette casquette de directeur de cabinet, il ne manquera pas de formuler des propositions encourageantes pour le développement épanoui du pays.
C’est depuis le mois d’avril que Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l’État, est poursuivi en justice de détournement des deniers publics alloués au programme des 100 jours du Président de la République. En attente de la sentence finale de ce procès, Eberande kolongele assume ad intérim ce poste du directeur de cabinet du chef de l’État.

Masand Mafuta/Culture Congo.

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1