Accueil 1 L’édition croisée du Festival International des Sonorités de Kinshasa et Mwinda Na Molili Bokutani s’organise du 03 au 11 décembre à Kinshasa (Calendrier complet d’activités)

L’édition croisée du Festival International des Sonorités de Kinshasa et Mwinda Na Molili Bokutani s’organise du 03 au 11 décembre à Kinshasa (Calendrier complet d’activités)

par Danny
0 Commentaire 322 vues

L’édition croisée du Festival International des Sonorités de Kinshasa et Mwinda Na Molili Bokutani s’organise du 03 au 11 décembre à Kinshasa (Calendrier complet d’activités)

Du 03 au 11 décembre 2021, le collectif Malafi’arts Production offre à la ville de Kinshasa l’édition croisée du Festival International des Sonorités de Kinshasa (Salon des Bruits de Kinshasa) et Mwinda Na Molili Bokutani, à l’Institut Français de Kinshasa Halle de la Gombe, et à la Maison Culturelle des Mwindeurs. Dénommée : Semaine de construction des communautés résilientes chez les victimes des injustices sociales et des conflits ethniques en milieu périurbain à travers la musique (Rumba, hip hop, autres musiques), le théâtre et le numérique.

D’après un communiqué de presse parvenu à la rédaction de culturecongo.com, ce temps fort du Collectif Malafi’arts production est ouvert à tous les publics qui aiment ‘’les sonorités de Kinshasa et d’ailleurs’’, souhaitent les découvrir ou les pratiquer en présentiel ou en distanciel.

Ce communiqué indique que ces activités sont organisées pour permettre aux jeunes vivants dans les conditions de la précarité en milieu périurbain de la ville de Kinshasa et à l’Est de la RDC, artistes et opérateurs culturels de devenir le plus possible non seulement acteurs mais aussi auteurs de développement des formes de vies démocratiques et participatives à travers les arts et le numérique. Cette édition croisée veut contribuer à la construction de l’imaginaire collective des congolais à travers un grand programme artistique et créatif.

Outre, Des ateliers, conférences et prestations artistiques, sous le thème : AGIR POUR RENFORCER LE SENTIMENT DE COHESION SOCIALE ET D’UNITÉ NATIONALE. Une poignée d’artistes, une foire pour les enfants, un moment de formation pour les jeunes, et un univers de talents à découvrir pour certains et à confirmer pour les autres.

Voici l’intégralité de la programmation riche et variée de l’édition croisée du Festival Mwinda na Molili et le salon des bruits de Kinshasa (Festival International des sonorités de Kinshasa)

PROGRAMME//LIEU ET ACTIVITÉ :

  1. MAISON CULTURELLE DES MWINDEURS//DU 03 au 08 décembre 2021

Activité 1//Vendredi 03/Décembre/2021//16H00
Atelier Apprendre le Solfège

L’édition croisée du Fisokin Salon des Bruits de Kinshasa et Mwinda Na Molili vous propose un atelier de solfège avec *Madame Eugénie Gugya (pianiste et enseignante à l’Institut National des Arts).

Cet atelier initie les participants à acquérir la compétence qui consiste à lire, jouer, déchiffrer une partition et comprendre le langage musical.

Tous les styles, tous les âges, tous les niveaux et tous les humains sont les bienvenus.

La participation des personnes vivant avec handicap est gratuite

Activité 2//Samedi 04/Décembre/2021//11H00 Public Scolaire//18H00 Grand public

Conte avec Antonio Parousia et Jovitha Songwa

Un spectacle rythmé, une galerie de personnages comiques et touchants, tous droits issus de la dramaturgie kinoise. Des textes à l’humour incisif, portés par une mise en scène libre. Des histoires pour enfants et adultes, qui font rire et réfléchir.
Antonio et Jovitha nous proposent des récits autour de la thématique de cette édition croisée dénommé semaine de construction des communautés résilientes chez les victimes des injustices sociales et des conflits ethniques en milieu périurbain à travers la musique, le théâtre et le numérique.

Activité 3//Dimanche 05/Décembre/2021//15H30 Grand public

Théâtre : BILUBU. Avec Centre de Création et de Recherche d’Arts Vivants sur Scène (CCRAVS).
Texte et mise en scène : WAY WAY Dolsée.

Interprétes : Patrick Kazadi, Joël vuningoma, Joël matondo, Kamango Kalala, Pili Pili Steve, Oméga Gbenye

Résumé : Un peuple divisé de plusieurs causes; politique, népotisme, appartenance cultuelle, favoristeme… Seul le repas est l’élément fédérateur pour l’unité nationale.

Activité 4//Lundi 06/Décembre/2021//11H00 Public Scolaire//16H00 Public Scolaire. Théâtre Musafi l’épouse de la croix

Texte et mise en scène de : Nkoko Tulama Narcisse. Distribution : Benie Bonkenga & Kishi Frisca. Directeur Artistique : Vusayiro Tawite. Régie Son : Dan Bosembo. Production Institut National des Arts.

Résumé : Musafi est une jeune réfugiée. Depuis sept ans, elle passe d’un camp à un autre. Elle relate sa triste histoire. Son vœu le plus ardent est de rentrer dans sa patrie afin de reprendre ses études interrompues par la guerre. Dans ces camps de réfugiés, elle a appris beaucoup de choses et pense désormais qu’elle militera pour une société où les Droits de la femme sont pleinement reconnus et assurés. Mais, la grande question se pose : Rentrera-t-elle dans sa patrie ?

Activité 5//Mardi 07/Décembre/2021//11H00 Public Scolaire//18H00 grand public.

Cie D’PORTION Danse
Activité 6//Mercredi 08/Décembre/2021//11H00 Public Scolaire.

THÉÂTRE DES MARIONNETTES QUI SONT LES ENFANTS ?

Avec : Cie Théâtre de Marconte. Comédiens : Béni Makaya, Nadine Mbombo, Yan Anakambi, Shardy Masamuna et Kelvin Dikoki.

Activité 8//Vendredi 10/Décembre/2021//11H00//Entrée sur Invitation.

Conférence Salon des Bruits de Kinshasa 4
Avec les élèves, les Responsables des églises, Tenanciers, DJs, Régisseurs son des bars, églises et salles des spectacles, un moment à la fois scientifique et festif, qui contribue à la lutte pour la dépollution de l’environnement sonore, un grand débat annuel centré sur l’étude de l’environnement sonore, traçant le lien entre le numérique, la francophonie, le droit, l’urbanisme, la santé et les différentes sonorités accompagnatrices de la vie quotidienne de la ville de Kinshasa et d’ailleurs, surtout qui semblent être moins signifiantes. Avec des hauts panels de prévention innovante, mais aussi d’action éducative autour de l’épanouissement culturel des jeunes en milieu urbain.

Panelistes :

  • Panel Environnement sonore et Covid19 : CT MAFOLO (Chef de section animation culturelle/INA),
  • Panel Son et Santé : Docteur KEMBIA (Professeure spécialiste en oto-rhino-laryngologie),
  • Panel Son et Société : Madame Jessica IKETE (logopède-orthophoniste, spécialisée dans la rééducation du langage),
  • Panel Son et Droit : Maître Dido Songole (Avocat et responsable de la maison des jeunes de Masina),
  • Panel Art sonore comme Art de la résilience et de la sensibilisation : Dj Abdoul (DJ, chanteur, producteur et conservateur culturel de musique électronique)
  • Panel Ville francophone, ville intelligente et durable : Son Excellence Yolande Elebe Ma Ndembo (Commissaire Général en charge de la coopération, francophonie et porte-parole du gouvernement provincial).

Activité 9//Samedi 11/Décembre/2021//17H00//
LIVE CONCERT GRAND PUBLIC

avec : Dickya (Lubumbashi), LM Soldat, Handi Muzika et Jupiter Bokonzi & Okwess International.

  1. INSTITUT NATIONAL DES ARTS//Jeudi 09 décembre

Activité 7//Jeudi 09/Décembre/2021//11H00 Salle Mikanza//13H00 Salle Nouvelle Saison//

ENTREE SUR RÉSERVATION VIA WHATSAPP : +243820642820

10h00 à 12h00//Grande salle Mikanza : Rencontre Culturelle sur la musique comme facteur de cohésion sociale pour la construction des communautés résilientes chez les victimes des injustices sociales et des conflits ethniques en Afrique Centrale. (500 participants en présentiel)

  • Prof Yoka Lye (Directeur Général de l’Institut National des Arts) : La rumba, patrimoine mondial et la création de la classe moyenne de notre société.
  • Malafi Niamba (Initiateur du Fisokin et Mwinda Na Molili) : Le hip hop, le zaguestyle ou le coupé décalé congolais et l’éducation marginale.
  • Pascaline Zamunda (Présidente de l’ONG Cadre de Récupération pour l’Epanouissement des Jeunes) et Grâce Evodie MADHIRA (Artiste et Coordonnatrice du Collectif d’artistes de l’Ituri) : La censure ou la régulation des artistes ainsi que leurs œuvres dans un état démocratique ?
  • Son Excellence Patrick Muyaya (Ministre de la communication et Medias/RDC) : Les arts et la musique en particulier comme support principal de l’écriture d’une nouvelle narrative africaine.

12h30 à 14h30//Salle Nouvelle Saison : Atelier Art et Numérique//Quel avenir pour l’E-commerce de la musique en Afrique centrale ? (50 places en présentiel)

Cet atelier a comme objectif : de placer des pistes d’autonomisation chez les jeunes et artistes de l’Afrique Centrale en renforçant leurs capacités à générer des revenus à travers leurs œuvres. Ils seront également sensibiliser sur la connaissance de leurs droits. Au terme de l’atelier, les artistes seront prêts à diffuser leurs œuvres sur toutes les plateformes de vente en ligne.

Panélistes :

  • Guy Marc Tony Mefe (Ceo du Salon Escale Bantoo/Cameroun), – Baya Ciamala (Ceo Baziks), – Général Phillo (Ceo Bomaye Musique), – Joseph Ikamba (Ceo de la plateforme DAB), – Beril Nzila (Opérateur Culturel/Brazzaville), – Mumba Yachi (Artiste pluridisciplinaire et acteur Culturel/Zambie).

14h30 : Concert Virtuel//Salle Nouvelle Saison//Facebook direct :
avec Franck Mokha (Kisangani/RDC), Mumba Yachi (Zambie), Dj IHU G.Rizo et Jubilian Ngaruwa (Nigeria), Collectif Dalal Slam (Sénégal).

Pour rappel, Le Salon des Bruits de Kinshasa ou le Festival International des Sonorités de Kinshasa, c’est un évènement culturel à la fois scientifique et festif, qui contribue à la lutte pour la dépollution de l’environnement sonore par des actions artistiques et encourage la préservation des sons moins signifiants à travers des ateliers, conférences et prestations artistiques (quatrième édition).

Et Mwinda Na Molili Bokutani, c’est une grande rencontre des familles congolaises pour la promotion de l’éducation des jeunes à travers les arts, le numérique et la décentralisation culturelle en milieux périurbains (sixième édition).

La rédaction

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1