Accueil 1 Musique : Prince d’Angola fait du buzz avec son nouveau single Carton rouge (Nza Nza)

Musique : Prince d’Angola fait du buzz avec son nouveau single Carton rouge (Nza Nza)

par Danny
0 Commentaire 57 vues

Après son fameux single « Bula » ayant mis d’accord tous les amoureux de la bonne musique de la place, l’artiste Prince d’Angola, de son vrai nom Patrick Donda, est revenu avec un nouveau clip de son single carton rouge (Nza nza) qui emballe sans ambages le public kinois.

La chanson carton rouge (Nza nza) est à la fois rigolote et dansante du fait qu’elle stimule le désir d’esquisser certains mouvements corporels au moment où l’on en écoute sur les rues de Kinshasa.

En visualisant le clip carton rouge (Nza nza), beaucoup d’interrogations se posent dans le chef de mélomanes pour tenter de déchiffrer au préalables le message crypté derrière toutes les images séquentielles dans lesquelles l’artiste exhibe les signes de doigts faisant allusion à la marque de la bête. Quant à ce, l’opinion est contrastante sur la voie publique.

Interrogé par notre rédaction, certains kinois, d’une part, laissent entendre que l’artiste a juste voulu créer du buzz en montrant des signes de bêtes dans son clip, tel est le constat déjà fait dans certains clips des artistes d’ici et d’ailleurs.

D’autre part, on s’en va jusqu’à relever que l’artiste a divulgué ses secrets occultes à travers son clip, ce qui atteste son appartenance dans des ordres mistiques pour sceller son succès grandissant à la sommité de la musique congolaise.

Au delà de toutes les hypothèses que l’on peut émettre sur cette chanson, l’artiste continue à faire du buzz sur terrain et accroitre le nombre de vues sur YouTube en peu de temps. Par ailleurs, il invite ses nombreux fans à regarder attentivement le clip carton rouge (Nza nza) via le lien ci-après : https://m.youtube.com/watch?v=515XpHletIM

Managé par l’Agence de communication et Booking artistique « BML Production », Prince d’Angola projette une tournée carton rouge dès le mois prochain, des showcases dans diverses boites de nuit et lounges bars de la capitale, question de communier musicalement à bon escient avec ses milliers admirateurs, apprend-t-on.

Masand Mafuta

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1