Accueil 1 Canada : Brice Obianga prône le vivre-ensemble dans son roman “Bolingo”

Canada : Brice Obianga prône le vivre-ensemble dans son roman “Bolingo”

par Danny
0 Commentaire 184 vues

L’artiste pluridisciplinaire, Brice Obianga vient de rendre possible la publication de son tout premier ouvrage littéraire intitulé “Bolingo”, un livre dans lequel il aborde plusieurs aspects de l’intégration des communautés africaines en Amérique du Nord, plus précisément au Canada, son pays de résidence.

D’entre de jeux, l’auteur a expliqué la raison d’être de ce titre tiré de Lingala, l’une des quatre langues nationales de la RD-Congo. “Bolingo est un titre que j’ai choisi pour unifier toutes les communautés. Bolingo, c’est l’amour, le respect de toutes les communautés africaines qui viennent au Canada, pour que tout le monde puisse se sentir très à l’aise et, surtout, vivre comme chez soi”, a-t-il indiqué.

Publié en autoédition, cet ouvrage de 62 pages, couvert de clichés photographique et divisé en 2 chapitres, parle du vivre-ensemble, de la tolérance, de l’intégration, des repères culturels et tant d’autres que l’on peut découvrir à la première lecture.

“Mon ouvrage parle du vivre-ensemble, de la tolérance et relate aussi en quelques sortes, l’intégration comment elle peut être interprétée selon les 5 sens du corps. Comment les gens ressentent l’intégration à travers les 5 sens du corps, donc le fait que nous puissions avoir un climat rude en Amérique du Nord, je suis plongé dans un travail de recherche, pour essayer de fouiller cette sensation que les gens y vivent quand ils viennent d’arriver au Canada et, comment ils peuvent l’interpréter, parce que le froid est rude”, a-t-il déclaré lors de l’interview qu’il a accordée à votre rédaction.

Du fond au comble, il aborde également les objets culturels africains, question de valoriser toutes les cultures subsahariennes. “Je parle également des repères de nos outils culturels. Quand on arrive ici, certaines personnes n’ont pas de chance d’avoir les objets culturels pour valoriser leur culture. Et ça prend donc du temps, pour s’en imprégner”, a-t-il martelé.

La RDC étant considéré comme son pays adoptif, l’auteur a pris la balle au bond pour lancer un message gratifiant à tous les lecteurs congolais qui vont sûrement s’imprégner de ses écrits.

“Le seul mot que je peux adresser à tous les lecteurs congolais est d’unifier davantage l’amour au Congo. C’est de pouvoir ramener la paix au Congo, faire du Congo un pays émergent, demain. Amener le peuple congolais à vendre positivement l’image de leur pays, tout en valorisant la culture congolaise. Il doit prôner l’amour et la paix au niveau de la société”, a-t-il dit.

D’origine camerounaise, Brice Obianga est un artiste à plusieurs casquettes, notamment dessinateur, photographe, écrivain. Il se connait mieux dans le secteur de l’informatique. De son parcours, il est passé à l’Institut Français du Maroc, Centre Africain du Maroc où il a travaillé dans le théâtre. Il vit actuellement au Canada et ne cesse de parler de lui.

Tout ne se limite pas à ce stade, l’auteur annonce très prochainement la sortie d’un autre ouvrage intitulé “Mboka”, pour immortaliser son retour en Afrique, pour sa toute première fois, plus précisément en RD-Congo et au Cameroun.

Masand Mafuta

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1