Accueil 1 Caraïbes : Chercheur en Humanités Classiques Africaines, Kalala Omotunde a cassé sa pipe

Caraïbes : Chercheur en Humanités Classiques Africaines, Kalala Omotunde a cassé sa pipe

par Danny
0 Commentaire 234 vues

La nouvelle est tombée comme une bombe. L’intellectuel guadeloupéen n’est plus de ce monde depuis le petit jour de ce lundi 14 novembre 2022. Le professeur Philippe Omotunde, dit Nioussiré Kalala Omotunde a passé l’arme à gauche de suite d’un AVC, nous rapportent les médias locaux.

Diplômé de l’École de publicité de Paris et enseignant à l’institut Africamaat de Paris, ce dernier a participé dans le rétablissement de la vérité historique africaine. Il est connu d’avoir écrit autant de livres que de débats sur la puissance de la tradition et de la spiritualité africaines.

Quid de son parcours

Illustre égyptologue, le professeur Omotunde a été formé à l’analyse historiographique par l’école Diopienne à Paris. Il en va que ce fervent défenseur de l’histoire africaine est un condensé de savoir culturel du peuple noir.

Né Jean-Philippe Omotunde, ce grand auteur a rejeté son prénom occidental pour affirmer ses racines africaines. Il se décide de porter désormais l’identité de Nioussérê Kalala Omotunde. Nioussérê d’origine égyptienne, comme le berceau du savoir selon ses thèses, et Kalala, comme l’organe traditionnel de résolution de problèmes du Congo.

Ce spécialiste des sciences, des mathématiques et des humanités classiques africaines est auteur de plusieurs livres qui accordent une perception de nouvelle de l’histoire africaine. Dialecticien avéré, Kalala Omotunde, en frachisssant le noir passage, a laissé un vide dans les cœurs de ses sympathisants partout dans le monde.

Quid de ses oeuvres !

Jean-Philippe Omotunde, L’origine négro-africaine du savoir grec, Menaibuc, 2000

Jean-Philippe Omotunde, La traite négrière européenne: vérité & mensonges, Menaibuc, 2003

Jean-Philippe Omotunde, Discours afrocentriste sur l’aliénation culturelle, Menaibuc, 2006

Jean-Philippe Omotunde, Histoire de l’esclavage: critique du discours eurocentriste, Menaibuc, 2008

Que la terre de nos ancêtres lui soit douce. Que son kâ soit vivifié !

Justice Kangamina Musingilwa

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1