Accueil 1 CULTURE-KISANGANI: Trois Femmes, Trois horizons, Trois Spectacles venus de Goma pour rendre féminine la sixième journée du FESTINGO 11.

CULTURE-KISANGANI: Trois Femmes, Trois horizons, Trois Spectacles venus de Goma pour rendre féminine la sixième journée du FESTINGO 11.

par Danny
0 Commentaire 77 vues

Elles sont Cynthia Marifa, Leslie Mobambo et Esther Queen ; deux comédiennes et une humoriste venues toutes de Goma pour honorer la femme au festival Ngoma 11.

En cette sixième journée, l’avant-dernière de cette rencontre internationale des arts de scène, les organisateurs de ce rendez-vous ont posé la main sur le cœur en accordant cette journée à la femme.

Dans cette société où la femme est prise pour une chose, il est donc évident aux artistes de redorer son image aux yeux de ce monde dont elle est le pilier vivant.

Avec leurs Spectacles, Variation majeure d’une citoyenne en colère, BARUWA et Méli-mélo, le trois comédiennes marchent sur les pas de la révolution et de la modernité sociale pour que femme retrouve son image forte et positive.

En première apparition pour cette sixième journée, les rideaux sont tombés sur Cynthia, la patriote en colère, elle marche tête levée, regard droit, elle est décidée à passer directement son message: <>.

Quant à Leslie Mobambo, dans BARUWA, elle est cette femme amoureuse et engagée dans son foyer ; au temps de la calomnie et de la dictature qui ravage les espoirs, elle pleure son mari qui, de force, aurait été enrôlé.

BARUWA (la lettre en français) elle est adressée à Monsieur le Président, le vif du cette adresse, que Mr le Président prenne en main son rôle de protecteur pour ramener le sourire de la désespérée.

Enfin, pour clôturer cette sixième journée, le festival Ngoma 11 a prévu de l’humour avec la pièce Méli-mélo de l’humoriste Esther Queen.

Dans cette pièce, c’est toujours et encore la femme. Cette artiste peint les vécus quotidiens des femmes et filles dans la société actuelle, les relations mère-et-fille, filles-et-filles et tant d’autres

Pour rappel, le Festival Ngoma, à son onzième édition, se tient à l’espace culturel Ngoma de Kisangani depuis le 24 septembre et se clôture ce 30 Septembre 2021. Et fait participer plusieurs artistes venus de partout. A l’affiche de la clôture, la province de la Tshopo sera de la partie, mais également celle du Nord-Kivu avec Christian El-Kabwe de Beni dans une recette hilarante remplie de l’humour.

Alexis KANT/Goma

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1