Accueil 1 Kinshasa : Pour sa 15e édition, le festival Jazz kif démarre à l’Institut Français de Kinshasa, ce vendredi 17 juin

Kinshasa : Pour sa 15e édition, le festival Jazz kif démarre à l’Institut Français de Kinshasa, ce vendredi 17 juin

par Danny
0 Commentaire 205 vues

La clef de château a servi de cadre, jeudi 16 juin 2022, au lancement officiel du grand rendez-vous du Jazz en Afrique, en l’occurrence le Festival Jazz Kif qui touche à sa 15e édition, à Kinshasa, prévu ce vendredi 17 juin courant, à l’Institut Français de Kinshasa, Halle de la Gombe.

Après deux ans de silence suite à crise sanitaire, le Festival jazz kif refait surface avec beaucoup plus d’assurance et d’énergie afin de faire revivre au public Kinois, plus spécifiquement les amoureux du son des moments inoubliables avec un cocktail d’artistes qui vont concocter de la bonne musique sur les grande scène dudit festival durant deux jours du festival.

Cet événement d’envergure promeut les talents évoluant dans divers domaines de la musique, en apportant une pierre de plus pour l’épanouissement et l’émergence de leurs carrières. Selon les organisateurs, la musique fait partie de différentes formes d’arts comme la peinture, la couture, la décoration et tant d’autres.

Face à la presse, les artistes participants ont, chacun d’eux, exprimé leurs émotions bien avant le démarrage des hostilités dudit festival.

Pour Joyce Kaj, artiste musicienne congolaise, a affirmé que ce grand festival n’est pas seulement un moment de détente mais bien plus un temps de renforcement des liens entre les talents congolais et ceux d’autres coins du monde.

Ce qu’il faut savoir de cette 15e édition, la scène du festival de jazz à Kinshasa sera partagée par toute une brochette d’artistes comme Kezias Jones, artiste nigérian et Ambassadeur du blues et du funk africain, la talentueuse congolaise Joyce kaj, le collectif king’gongolo kiniata, le brazzavillois Triomph, DJ Khalisto et tant d’autres artistes à découvrir.

Il faut noter qu’un grand hommage sera rendu à la diva capverdienne, Cesaria Evora (d’heureuse mémoire) par l’orchestre portant son nom.

Rappelons que deux grandes soirées de folle musique sont prévues du 17 et 18 juin à la grande halle de l’Institut Français de Kinshasa.

Laetitia Kabala

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1