Accueil 1 La 15ème édition du Festival International du Film au Congo a ouvert ses portes dans la ville de Goma.

La 15ème édition du Festival International du Film au Congo a ouvert ses portes dans la ville de Goma.

par Danny
0 Commentaire 72 vues

Organisé par Yole Africa en partenariat avec Goma Capitale du Cinéma, le Festival International du Film au Congo (CIFF) s’est ouvert ce vendredi 17 juillet à Goma dans la province du Nord-Kivu. Cette 15ème édition est placée sous le thème « Utambulizi ».
Au cœur de cette ouverture, le cinéaste congolais de renom Petna Ndaliko a animé par vidéoconférence un atelier sur le thème « Recorder l’esthétique » au cours duquel il a brosse pertinemment les caractères d’un véritable acteur dans le secteur cinématographique.

« Je suis content de vous parler par vidéo conférence comme acteur, nous devons avoir l’estime de soi pour avoir un plus à apporter dans le monde » a-t-il indiqué.
Selon lui, l’important chez un acteur congolais n’est pas de faire ce qui a été fait ou faire comme tout le monde pour ne rien faire, mais avoir ses valeurs propres et les conduire sur une même voix.
« Pour arriver à bien faire son acte et décider de l’esthétique dans une scène, il s’agira de reconnaître le fragment de l’histoire et afin de connaitre l’originalité de nos films d’où le grand travail serait de pouvoir critiquer nos films sur leur aspect du langage et tout sera chouette. » a-t-il ajouté.

Débuté ce vendredi 17 juillet, le festival se poursuit jusqu’au 26 juillet prochain. Donc, il y aura projection de différents films du samedi 18 juillet au 25 juillet. Le festival sera sanctionné par la remise des prix des mérites aux meilleurs films, meilleurs acteurs, figurants et meilleur réalisateur.
L’organisation de la 15ème édition du Festival international du Film au Congo (CIFF) se passe tout en respectant les mesures préventives d’hygiène édictées par le Chef de l’État pour faire face à cette pandémie de la COVID-19 qui sévit toujours en RDC.

Respectons les gestes barrières pour se protéger contre ce fléau calamiteux de coronavirus.

Masand Mafuta/Culture Congo

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1