Accueil Artistes Laura Kutika

Laura Kutika

par Danny
0 Commentaire 234 vues


lauraKitukaNée à Kinshasa (RD Congo), Laura KUTIKA est une Scénariste, Réalisatrice, Auteure et metteur en scène.
Bac Littéraire en poche, elle aurait pu finir ses études de droit à l’Université de Kinshasa, pourtant sa passion pour l’écriture est trop forte. Elle va alors se lancer dans la formation de l’écriture scénaristique télévisée puis radiophonique à Kinshasa. Et une fois en France, elle fera une formation de réalisation.

Sa passion pour l’écriture l’a poussé aussi à faire du théâtre, de la danse contemporaine et de la télé car  ces différentes formes artistiques qui, en se mélangeant les unes aux autres, racontent aussi une histoire.
Co – scénariste de la série Congolaise « KINSHASA HOTEL » pour une grande chaîne télévisée Congolaise Antenne A (2002).
Co – Scénariste d’un feuilleton radiophonique pour le centre LOKOLE de Kinshasa (2002/2003)
Assistante réalisatrice du court métrage « ENTRE CHIEN ET CHAT » de Barbara BARBET (2010)
Réalisatrice du court métrage « VAS Y, FONCE » (2011)
Réalisatrice du court métrage « MOUMOUNE ET MOI » (Avril 2013)
Metteur en scène de la pièce théâtrale « Le journal d’une femme de chambre », d’ après l’œuvre d’Octave Mirbeau, adapté et joué par Pauline Menuet. (Une mise en scène modernisée) (2013).
Scénariste et Co réalisatrice du documentaire « ABETI : LE COMBAT D’ UNE FEMME » dans ce film, elle raconte la vie d’Abéti Masikini, de sa jeunesse à sa disparition. Cette chanteuse Congolaise, devenue icône internationale.

A travers ce film, Laura évoque le droit de la femme. Cette dernière, actrice de sa vie, a pleinement le droit d’exploiter son talent, de combiner vie familiale et vie professionnelle, l’essentiel est qu’elle soit heureuse dans sa vie. C’est aussi une sorte de lutte pour conscientiser les femmes et les aider à s’émanciper.
En Avril 2012, elle publiera son premier roman chez EDILIVRES ;
« SEULE, FACE AU DESTIN » dans lequel elle dénonce la maltraitance des enfants (en milieu scolaire Africain) par les professeurs, par les parents puis décrit les conséquences de la violence conjugales sur les enfants.
Et son deuxième roman, toujours chez EDILIVRES ; «  A NOS ACTES MANQUES » en 2014.

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1