Accueil 1 Littérature : les œuvres de Jean Bofane tenues en grande estime à la Bibliothèque Wallonie-Bruxelles .

Littérature : les œuvres de Jean Bofane tenues en grande estime à la Bibliothèque Wallonie-Bruxelles .

par Danny
0 Commentaire 100 vues

Les grandes portes de la bibliothèque de la Délégation générale Wallonie-Bruxelles se sont ouvertes, mardi 10 mai 2022, aux passionnés de la littérature afin d’honorer l’une des plus belles plumes congolaises, In Koli Jean Bofane.

Sous l’organisation du cercle des écrivains congolais ainsi que de la délégation générale Wallonie-Bruxelles, la « Master classe de Jean Bofane » a été un doux moment d’échanges enrichissants qui a fait plonger les participants présents et amoureux de la littérature dans les merveilleuses lignes des œuvres de cette icône de la littérature congolaise.

Dans son intervention, l’écrivain congolais a exposé quelques difficultés rencontrées dans sa carrière notamment entre l’auteur et la maison d’édition. Plus de deux endéans, durant lesquelles l’auteur encourage la jeune génération d’écrivains à rester debout dans le domaine de la littérature face à ce fléau que rencontrent généralement plusieurs écrivains suite au problème économique et social que traverse le pays.

C’est un auteur de plusieurs œuvres hautement placées qui attirent toujours sur lui, le regard de plus d’une personne de tout rang. Pour lui, écrire ne faisait pas partie ni de sa passion non plus de son projet projectable.

Par ailleurs, Il a fait savoir que, dans cette séance, l’ultime raison qui le propulse dans l’écriture, est le vent fort de l’intense crise économique, politique et sociale qui a secoué le pays en cette époque-là. D’où l’envie de s’exprimer quand à ce, est la littérature comme étant le seul moyen stratégique.

Ainsi, il va sortir sa toute première œuvre « Pourquoi le lion n’est pas le roi des animaux » publié aux éditions Gallimard en 1996.

En dehors de cette œuvre, plusieurs autres de grande envergure ont alimenté la lecture d’une population intéressante notamment « Bibi le canard » en 2000 et en 2008, « la mathématique congolaise »

Emerveillés par son beau discours, ses confrères ainsi que toute l’équipe du cercle des écrivains lui ont rendu d’honorables instances de reconnaissance, pour son implication totale dans la littérature congolaise et de porter haut le flambeau de la culture congolaise sur le plan international.

Il convient de souligner que le portait de ce chevronné de la littérature congolaise reste désormais figé aux murs de la bibliothèque de la délégation Wallonie-Bruxelles, à côté de tous les écrivains de renom du cercle littéraire congolais, une marque d’honorer qui couronne son passage inoubliable à Kinshasa, capitale de la RDC.

Notons que, naquit à Mbandaka en 1960, In Jean Bofane a fini par quitter sa terre natale pour aller résider en Belgique où il va se lancer corps et âme dans la littérature. A son actif, il compte quelques oeuvres importantes qui suscitent toujours le goût de lecture.

Laetitia Kabala

Autres infos

Commenter

UA-51986614-1